Heart never lies, tome 1 – Siobhan Gabrielly

Titre : Heart never lies
Auteur : Siobhan Gabrielly
Éditeur : Erato édition
Genre : Littérature générale
Résumé : Sausalito en Californie, le 1er juillet 2016.
Addison, célèbre avocate, espère devenir la reine des divorces de stars, pendant que Georgia s’apprête officiellement à divorcer et enfin prendre en main sa vie de femme.
Quant à Merrill, joueur vedette des Giants de San Francisco, il doit mettre un terme à sa carrière sportive, et veut demander sa fiancée en mariage.
Cependant, en cette veille de week-end de l’Independance Day, rien ne se déroulera comme prévu…

Notation :

Avis :

Addison, Georgia, Merrill… Trois âmes dont les chemins vont se croiser, pour marquer au feutre indélébile la vie de chacun. Addison est une avocate, tellement obnubilée par sa carrière qu’elle en est acerbe et mauvaise. Georgia est une femme divorcée, pleine de vie, et mère d’un enfant handicapé. Et puis, Merrill. Merrill Cooper, le grand Merrill Cooper, joueur vedette des Giants et connu pour ses excès de colère… Trois personnes qui, en apparence, n’ont rien en commun. Et pourtant… Pourtant, leurs destins semblent mêlés. Pour le meilleur, et pour le pire.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ce premier tome ne ressemble pas vraiment à une romance. Loin de là. Davantage apparenté à de la littérature générale, ce premier opus nous dépeint les trois personnages, qui seront certainement au centre de la romance du deuxième tome. Ce qui nous permet de caractériser ce texte d’ouverture, d’introduction, d’incipit à une aventure plus développée et romantique.

Siobhan Gabrielly nous conte donc le récit de trois personnes, d’abord séparément, nous permettant d’apprécier leur vie, leur caractère et personnalité. Puis dans un second temps, on les découvre ensemble, lorsqu’ils se croisent, se décroisent. Le thème en lui-même, d’ailleurs, est plutôt intéressant, puisqu’on se perd dans les méandres de la psychologie d’un mourant, d’un cardiaque, qui attend, coûte que coûte, un nouveau cœur. L’autrice réussit parfaitement à nous faire ressentir les émotions, les sentiments de Merrill. Et on apprend à les connaître, Merrill, Georgia, Addison…

Ce qui demeure appréciable, outre l’intrigue elle-même, est le changement de ton en fonction des personnages. Cela permet de distinguer qui parle, sans même en lire la mention. Et ça donne évidemment une plus-value indiscutable. Siobhan Gabrielly a donc un style fluide, qui s’adapte aux personnalités de ses héros, pour nous combler un peu plus. Je déplore juste que ce premier tome soit qu’une sorte d’introduction, de mise en bouche, pour une suite plus romantique.

En bref :

Un très bon roman sur trois destins qui se mêlent et s’emmêlent. Une introduction qui s’ancre dans la littérature générale et nous prépare à un deuxième tome plus romantique.