Chimères – tome 2

Parce que la vie n’est pas qu’un One Shot, la littérature non plus. Je vais donc vous parler de ces séries que je lis, après tout, n’est-il pas important de savoir si la suite vaut le coup d’être lu ?


Chimères – tome 1

Résumé : La maladie de la chimère ravage les quartiers pauvres de la ville : elle transforme ses porteurs en bêtes féroces et leur inflige de terribles souffrances. Lui-même atteint de ce mal, Long Chen tente désespérément d’en trouver le remède, et aspire à retrouver une vie normale. Malgré cela, certains rêvent encore d’être contaminés pour obtenir les pouvoirs conférés par cette maladie. C’est le cas de Jay, un garçon déshérité risquant à tout moment d’être capturé par des trafiquants d’esclaves. Long Chen essaie à tout prix de l’en dissuader et, pour le protéger, le fait embaucher au Zuidiehua où travaillent ses amis artistes. Peu après, le cabaret est l’objet d’une violente attaque…

Mon avis : Après un premier tome que j’avais adoré, ce deuxième suit le chemin de pavés dorés qu’avait emprunté le précédent. Le qualifier de bon serait un euphémisme, je sens que cette série de manga va être excellente ! Dans ce deuxième tome, on en apprend plus sur le passé des deux personnages dont nous avons juste fait la rencontre dans le premier tome mais qui m’avaient tout de suite intriguée. Et, à défaut de connaître l’origine de la maladie de la Chimère, on en apprend plus également sur les symptômes qu’elle provoque. On va rencontrer de nouveaux personnages, s’interroger sur leurs facultés, leur passé, … Et, on va découvrir le décor du plus beau cabaret du coin : le Zuidiehua. Nous voilà alors encore immergé dans l’histoire du manga, à la découverte de ce nouveau lieu. On retrouve, d’ailleurs, une pointe d’humour assez agréable et qui amène une bouffée d’air frais dans un manga noir, rempli de rancœur et de détresse. Néanmoins, se dessine un contraste délicieux, puisque des scènes pleine de tendresse et d’amour s’installent, rendant l’histoire d’autant plus riche et passionnante.

Au final, un tome 2 passionnant, que j’ai dévoré. J’adore cette ambiance noire et presque sordide qui s’en dégage, face à l’amour que se porte certains personnages. À découvrir !

Service de presse