Cheeky Love, tomes 1 à 9 – Mitsubachi Miyuki 

Titre : Cheeky Love
Auteur : Mitsubachi Miyuki 
Éditeur : éditions Delcourt
Genre : Romance
Résumé : Yuki est devenue la manager du club de basket de son lycée dans le but ultime (mais secret) de rester auprès du capitaine de l’équipe. Un jour, Naruse, nouveau membre du club, finit par apprendre le secret de Yuki. Le jeune homme tombe alors amoureux de sa manager et passe son temps à embêter l’héroïne, ce qui a le don de la rendre furieuse…


Notation :

Avis :

Yuki est la manager du club de basket de son lycée. Bien qu’amoureuse du capitaine de l’équipe, elle reste distante et bien sérieuse. Mais c’était sans compter sur l’attention particulière que lui porte Naruse, un beau-gosse, aussi doué au basket qu’à faire chavirer le cœur de sa Sempai.

Neuf tomes dévorés avec une rapidité incongrue, Cheeky Love se révèle aussi addictif qu’émouvant. Un shôjo plutôt basique néanmoins, sur la forme : une romance toute douce qui se dessine avec le beau-gosse du lycée qui s’intéresse à une fille plus que banale, bien que secrète. Avec ce message si souvent répété dans ce type de manga, que ça peut arriver à tout le monde, aussi insipide soit-on. Un peu abrupte comme manière d’aborder ce type de romance, mais c’est bien ce qui revient le plus souvent. On notera par ailleurs quelques mangas qui sortent un peu du lot, et notamment No longer heroine que je vous conseille grandement. 

« Derrière sa force se cache une faiblesse, une fragilité. Je n’aurais jamais dû le remarquer. »

La forme est posée, une romance somme toute classique dans les mangas. Mais qu’en est-il du fond et de ces thématiques qui se dégagent doucement, participant ainsi à l’attrait particulier de ce manga ? Tout d’abord, évoquons sans pudeur les deux héros, et en particulier la sérieuse Yuki, aussi intéressante que complexe. Yuki est un personnage très profond, avec un passé particulier qui a forgé qui elle est aujourd’hui. Et c’est Naruse qui représente le marteau qui va venir briser la carapace qu’elle s’est forgée durant toutes ces années. Pour nous permettre d’en apprendre plus sur elle, et de continuer à la découvrir au fil des tomes.

C’est bien ce qui donne à ce manga son peps, sans oublier évidemment, les scènes magistrales qui font battre nos cœurs de fangirl. N’omettons pas, par ailleurs, de citer le fond sportif de cette histoire, à savoir le basket, et toute la stratégie et la volonté de se surpasser que cela implique.

En bref :

Une romance plutôt classique dont la thématique sportive du basket et le personnage complexe de Yuki viennent lui donner un goût bien plus épicé. À découvrir à 6,99€ en version papier.