[Livre audio] La Chambre des merveilles – Julien Sandrel

Titre : La chambre des merveilles
Auteur : Julien Sandrel
Lu par : Sophie Duez
Éditeur version papier : éditions Calmann-Levy
Éditeur version audio : Audiolib
Genres : Drame / Littérature générale
Résumé : Louis a douze ans. Ce matin, alors qu’il veut confier à sa mère, Thelma, qu’il est amoureux pour la première fois, il voit bien qu’elle pense à autre chose, sûrement encore à son travail. Alors il part avec son skate, fâché et déçu, et traverse la rue à toute vitesse. Un camion le percute de plein fouet. Le pronostic est sombre.
Dans quatre semaines, s’il n’y a pas d’amélioration, il faudra débrancher le respirateur de Louis. En rentrant de l’hôpital, désespérée, Thelma trouve un carnet sous le matelas de son fils. À l’intérieur, il a répertorié toutes les expériences qu’il aimerait vivre un jour : la liste de ses « merveilles ». Thelma prend une décision : une par une, ces merveilles, elle va les accomplir à sa place. Et les lui raconter. Si Louis entend ses aventures, il verra combien la vie est belle. Peut-être que ça l’aidera à revenir. Mais il n’est pas si facile de vivre les rêves d’un ado, quand on a presque quarante ans…

Notation :

Avis :

Louis file sur son skate, à toute vitesse, perdu dans ses pensées d’enfant en colère contre sa mère. Et puis quelques secondes et c’est le choc. Un camion est passé. Et l’a percuté. Louis se retrouve alors dans le coma, devant sa mère complètement paniquée, désarçonnée… Et puis, au fil des jours, elle décide d’accomplir tous les rêves de Louis inscrit dans son cahier des merveilles.

Après en avoir tellement entendu parler, j’ai donc décidé de me lancer dans ce roman si apprécié, mais en livre audio. La chambre des Merveilles est un roman palpitant, qui nous permet de voyager et de vivre mille et une expériences aux côtés de Thelma. Cela nous permet de rêver les yeux ouverts, et nous donner à nous aussi envie de tenir un fameux cahier des merveilles.

Au sujet de la plume, du style Julien Sandrel ou même de l’intrigue, je n’ai rien à redire. C’est un roman émouvant, drôle et percutant. Qui nous prend aux tripes. Un roman sur la vie. Sur la mort. Sur cet entre-deux, déroutant. Un roman qui remet les choses en perspectives et nous rappellent que certaines choses méritent d’être vécues.

En revanche, j’aurai à redire sur la version audio. La force de ce type de transmission, est de nous permettre de nous immerger encore davantage dans le récit. Et notamment avec des voix propres aux personnages. Ici, une seule voix pour deux protagonistes. Et c’est bien dommage. Je déplore cet état de fait, car je pense qu’un autre narrateur aurait apporté une plus-value non négligeable à cet excellent roman.

En bref :

Un roman émouvant et drôle, qui nous transporte et nous fait vivre mille et une expériences. La version audio fut agréable mais la présence d’une seule voix narratrice pour deux protagonistes amoindrie le résultat final. Dommage !

[LIVRE AUDIO] Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une

Ce « roman » au titre bien long n’en a que le nom… Une question est venue me frapper durant mon écoute : mais où est passée l’intrigue ? Je vous parle de Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une.

Résumé : Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l’impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu’elle veut, c’est retrouver le chemin de la joie et de l’épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l’y aider, elle n’hésite pas longtemps: elle fonce. À travers des expériences étonnantes, créatives et riches de sens, elle va, pas à pas, transformer sa vie et repartir à la conquête de ses rêves…

Avis :

Et l’intrigue ?
J’ai déjà découvert l’univers particulier de Raphaëlle Giordano avec Le jour où les lions mangeront de la salade verte et j’avais beaucoup aimé. C’était donc sans véritable appréhension que je me suis lancée dans ce roman-ci. Or, je suis bien navrée de l’avouer, ce roman n’en a que le nom. Cette ouvrage nous présente une succession de choses à réaliser pour atteindre une vie heureuse et posée. Une sorte de liste de course, en somme. J’attendais, tout au long de l’écoute, qu’une intrigue se mette en place. Mais rien, le vide absolu et abyssal. Alors, oui, on suit Camille, une jeune femme qui souhaite reprendre sa vie en main. Mais j’aurai pu aussi bien suivre mon voisin qui décide de faire une cure dans un institut et ça m’aurait fait le même effet. Ce livre n’est pas mauvais, il n’est juste pas du tout bien caractérisé, ce qui induit largement le lecteur en erreur.

Un documentaire sur le développement personnel…
Finalement, cet ouvrage au titre bien pompeux, qu’est-ce que c’est ? C’est tout simplement un documentaire romancé sur une des facettes du développement personnel. Si l’auteur a pensé que ses idées passeraient mieux sous forme d’histoire, je la comprends. Mais de là à appeler ça un « roman »… Dans cet ouvrage, l’auteur nous partage sa vision d’une vie plus paisible et agréable, à travers plusieurs activités, comme la méditation, ou encore la nécessité de prendre le temps de ressentir les choses, se recentrer sur soi… Les messages sont passés, assurément ! Mais ce n’était pas du tout mon objectif quand j’ai commencé mon écoute. Ainsi, si votre but est de découvrir un récit sur le développement personnel, celui-ci est un bon choix. Si, en revanche, vous voulez un roman détente « feel-good », passez votre chemin.

Au final, un documentaire intéressant qui expose différente manière d’atteindre une vie meilleure. Mais, par sa mauvaise catégorisation, il induit le lecteur en erreur, et par la même occasion, entraîne une sacrée déception !

Le jour où les lions mangeront de la salade verte (livre audio)

Des titres à rallonge, des couvertures intrigantes, il ne m’en fallait pas plus pour me donner envie de découvrir les écrits de Raphaëlle Giordano. Je vous parle donc de Le jour où les lions mangeront de la salade verte, écouté et adoré.

Résumé : L’homme est un lion pour l’homme. Et les lions ne s’embarrassent pas de délicatesse. Sûrs de leur bon droit, ils imposent leurs vues sans conscience de leur égocentrisme et de leur appétit excessif pour les rapports de force. Ces lions, nous les croisons tous les jours : automobiliste enragé, conjoint gentiment dénigrant, chef imbu de pouvoir, mère intransigeante qui sait mieux que nous ce qui est bon pour nous…
C’est ce que Romane appelle : la « burnerie ».
Trentenaire passionnée et engagée, Romane accompagne ces félins mal embouchés vers davantage d’humanité. Elle a créé une société qui leur propose un programme unique en son genre, relooking intégral de posture et de mentalité.
Parmi ses nouveaux participants figurent de beaux spécimens. Surtout un : Maximilien Vogue, célèbre homme d’affaires, PDG d’un grand groupe de cosmétiques, charismatique en diable, mais horripilant archétype de burnerie !
Saura-t-elle le faire évoluer pour qu’il exprime autrement sa puissance intérieure, avec plus de justesse et de respect pour autrui ? Une évidence : elle va avoir du fil à retordre.

Avis :

Le concept…
Ce roman traite des manières machistes, autoritaires, bref de la « burnerie ». Un mot, à défaut d’être joli, très parlant. Mais, attention, pas de conclusion hâtive, les hommes ne sont pas les seuls touchés. Les femmes peuvent aussi souffrir de « burnerie ». Dès lors que le concept est exposé, on peut remarquer le rapprochement possible avec les romans de « Développement personnel », qui ont tant la côte en ce moment. Donc, oui, clairement, ici c’est du développement personnel, mais de fiction. Pas de longues méthodes explicatives un peu soporifiques, ici, c’est bien de la littérature générale s’ancrant dans un contexte de développement personnel. C’est rythmé, addictif, et tout est aussi limpide que clairvoyant. Romane, créatrice du concept, propose des sessions en groupe. Le but est de se débarrasser de ses penchants « burnés » via différentes activités. On apprend donc à connaître les personnages, et très rapidement, on s’invite dans leur intimité. Leur tristesse. Leur détresse.

De la littérature générale au thriller…
Si ce roman s’inscrit clairement dans le genre de la littérature générale, avec une pincée de romance légère, au fil des pages, on se prend à se demander s’il n’y a pas un petit peu, rien qu’un tout petit peu, de thriller. Il faut dire qu’il se passe des choses étranges. Et l’auteur, distillant des indices avec talent, met en place un suspense délicieux. Attention, néanmoins, je ne parle pas de thriller horrifique, ou fantastique, mais plutôt d’un thriller passionnel léger et amené avec brio. L’écriture splendide de l’auteur participe à faire de ce roman une histoire multi-genrée, et passionnante.

L’audio…
J’ai découvert ce roman en livre audio, et je ne regrette pas du tout mon choix. La narratrice Léovanie Raud fait des merveilles en nous immergeant encore davantage dans ce récit. Comédienne, elle donne vie au texte, changeant sa voix en fonction des personnages, accentuant les phrases au bon moment, rendant ce texte si vrai que j’en ai été transportée ! J’ai adoré le voyage et vous conseille vivement de le découvrir en audio. Ce fut une fabuleuse découverte !

Au final, une histoire épatante, finement menée et saupoudrée d’une pincée de thriller passionnel, accordée d’une légère romance en filigrane. Un roman à découvrir !