Sissi, impératrice malgré elle

J’ai terminé de lire Sissi, impératrice malgré elle d’Allison Pataki. Je n’ai pas arrêté de vous teaser sur ce bouquin. Une romance historique exceptionnellement bien écrite !

Résumé : 1853. Au Palais des Habsbourg, à Vienne, l’empereur François-Joseph Ier peut s’enorgueillir de la puissance de son empire, dont le pouvoir s’étend de l’Autriche à la Russie, en passant par l’Allemagne et la Hongrie.
À la tête de la famille la plus puissante d’Europe, François-Joseph est riche, jeune, et prêt à se marier.
Elisabeth, qu’on surnomme Sissi, duchesse de Bavière, n’a que quinze ans quand elle est introduite à la cour des Habsbourg en compagnie de sa sœur aînée, promise à l’empereur.
Mais ce dernier, attiré par la beauté saisissante de Sissi, son charme rafraîchissant et son esprit vif, décide que c’est elle, en réalité, qu’il veut épouser…
Sissi doit d’abord faire face à un dilemme avant d’être brusquement mise sur le devant de la scène royale. Mais la jeune fille n’a aucune idée des épreuves qui l’attendent…
Le premier volet d’un dyptique retraçant le destin tragique de Sissi, impératrice à 16 ans, mère de quatre enfants, souveraine dépressive assassinée à 60 ans.

L’intrigue…
Nous suivons Sissi, de sa vie dans son pays natal à sa rencontre avec l’empereur et sa relation avec lui. C’est une romance historique. Sissi est un personnage que nous connaissons presque (laissons une marge d’erreur) tous. Et Allison Pataki raconte son histoire. Je ne saurai dire si tout est véritable, il y a sûrement une petite part d’invention dans certaines scènes, mais il me semble que l’histoire de cette femme est très bien représentée et franchement, Allison Pataki a une plume grandiose.

J’ai adoré…
Ce n’est clairement pas simple de vous parler d’un livre que j’ai adoré. Je vais donc l’encenser jusqu’à la fin, puisqu’il n’a, de mon point de vue, aucun défaut. Mis à part peut-être le fait que ce soit un pavé et que j’ai du mal avec les pavés. Sinon, parfait !
Nous sommes immergés dans l’aristocratie du XIXè siècles, dans les descriptions de l’auteur, on s’y croirait ! Dans ces palais, ces châteaux, ces bosquets,… J’ai juste adoré (oui, oui, je me répète). On découvre une Sissi plus vraie que nature et toute sa famille. On la suit alors que sa relation avec l’empereur évolue doucement mais sûrement.

La plume de l’auteur…
S’il y a bien quelque chose que je me dois de souligner, c’est la superbe plume de l’auteur qui nous emmène à sa suite, découvrir le XIXè siècles et la belle et tendre Sissi. C’est d’ailleurs la plume de l’auteur puissante et douce qui donne cette dimension élégante au récit. Un vrai coup de cœur pour le style de l’auteur !

Au final, je vous propose là un avis plutôt court pour un roman plutôt long mais rythmé. Tout ça pour dire que celui-là il faut le lire mais vous l’aurez compris, n’est-ce pas ? Pour vous le procurer c’est par ici.

Service de presse envoyé par la maison d’édition