Papy, ça souffle – Sam Usher

Titre : Papy, ça souffle
Auteur : Sam Usher
Éditeur : éditions Little Urban
Genre : Jeunesse
Résumé : Ça souffle fort, très fort même. C’est l’automne. Selon Papy, c’est le jour idéal pour partir à l’aventure, jouer au cerf-volant et se remémorer plein de bons moments… Dernier tome de la série rythmée par les saisons, la nostalgie et la merveilleuse relation entre ce grand-père et son petit-fils.

Notation : 

Avis :

Posté devant la fenêtre un petit garçon observe les feuilles mortes s’envoler au gré du vent. Devant ce spectacle orangé, son grand-père lui apprend que c’est le temps parfait pour faire du cerf-volant. Reste juste à le retrouver…

Un joli album qui donnera assurément à vos enfants l’envie de s’aventurer dehors malgré le vent et la température, voilà ce qu’est Papy, ça souffle. Avec chaleur, nostalgie, et même rêverie, Sam Usher réussit à nous transporter dans cette saison si mal-aimée.

Avec chaleur puisqu’à coup de teintes orangées si caractéristiques de l’automne, Sam Usher parvient à nous éblouir par ses illustrations si douces. Avec nostalgie, car c’est le coeur plein de souvenirs qu’on part à la recherche du cerf-volant tant désiré, tombant çà et là sur des objets qui nous rappellent mille et un instants. Et, avec rêverie car enfin quand vient le moment de s’amuser, on s’envole suivant le vent et les feuilles, bien accroché au cerf-volant.

Alors oui, ça souffle. Ça souffle. Ça souffle, encore. Et c’est une bonne raison de s’amuser. Un joli album avec un message intelligent, qui donnera l’envie à vos enfants de se décoller des écrans, pour se rafraîchir à l’air frais automnal.

En bref :

Des illustrations voluptueuses, qui rappellent que même l’automne est une saison douce et généreuse. Parfait pour rappeler à vos enfants que c’est bien à l’extérieur que l’on vit les plus grandes aventures…

Le chat Pitre – dès 3 ans

Entre illustrations comme coloriées au crayon de couleurs, et récit entraînant, je vous parle du Chat Pitre, pour les enfants dès 3 ans.

Résumé : Le chat Pitre adore les livres. Il dévore chaque page et vit dans la peau de tous les personnages. Passionné par la lecture et l’écriture, il crée pour ses amis d’incroyables récits et des jeux de pirates ou d’indien pour la cour de récré. La maîtresse, voulant mettre à profit sa passion et sa fantaisie, lui demande d’écrire et de monter une pièce de théâtre pour la fin de l’année. Réjoui, le chaton passe longues heures assis à son bureau pour peaufiner la plus féérique de toutes les aventures. Tous ses amis, comédiens en herbe, veulent participer et c’est ainsi que les Chaltimbanques sont nés. Après de multiples répétitions, la création des costumes et des décors, vient le soir du spectacle. Mais malgré tout le travail, parfois, on ne peut pas tout prévoir…

Avis :

L’intrigue…
Dans ce petit album, nous retrouvons toute une bande de félins, amis et friands d’aventures. Il faut dire que le chat Pitre était un lecteur assidu et écrivain plein d’imagination. C’est ainsi, que lors des récréations, de véritables épopées sont racontées, presque vécues même. Voyant le talent de son élève, l’enseignante lui demande d’écrire une pièce de théâtre qui sera jouée à la fin de l’année. Et voilà que l’aventure commence pour le chat Pitre et ses amis. Et même si tout ne va pas toujours comme on le souhaite, malgré les couacs et les obstacles, le mot d’ordre est de s’amuser ! Encore un joli message que véhicule cet album, à travers une plume versifiée et surtout toute de rime vêtue. Un texte qui fut un vrai plaisir à lire, tant les mots sont rythmés par la mélodie qu’a insufflé l’auteur dans son récit.

Les illustrations…
Un album pour les enfants qui révèlent des illustrations splendides, crayonnées, comme si elles sortaient tout droit d’un carnet de coloriage, voilà un style qui devrait ravir vos bambins. Coloré, mignons et adorables, Sophie Turrel expose là un travail d’exception, qui transpire la fantaisie enfantine. Des dessins clairs et simples offrant aux personnages des expressions pleines de sens ! Je me suis régalée.

Au final, un album qui véhicule encore un message intéressant, porté par des illustrations qui raviront vos enfants !  

Service de presse, reçu de la maison d’édition

La grande migration des petits dinosaures – dès 3 ans

Dès 3 ans, un album coloré, enfantin et aventureux qui entraînera votre enfant à la suite de tous ces dinosaures qui partent en voyage pour trouver un nouveau lieu de vie… Je vous parle de La grande migration des petits dinosaures.

Résumé : La nourriture commence à manquer ! La famille Dinosaure doit quitter son nid pour trouver un nouvel endroit où vivre. Mais des œufs viennent d’éclore et les parents doivent veiller sur les bébés, donc ce seront les grands enfants qui partiront en quête de ce lieu. Les parents ont confiance en eux et leur répètent que tout problème a une solution, quelles que soient les difficultés qu’ils pourraient rencontrer. Ils croiseront ainsi des énormes diplodocus, un volcan grondant et crachant des flammes, un marécage et une falaise, mais à chaque fois, ils sauront se débrouiller et finiront par trouver un petit paradis !

Avis :

Une jolie épopée…
Dans cet album, nous suivons une bande de dinosaures qui recherchent un nouveau lieu de vie. Il faut dire qu’ils ne trouvent plus de nourriture, alors qu’ils voient leur groupe s’agrandir. Il faut vite trouver un nouvel endroit ! Les voilà donc partis en vadrouille, avec une seule idée en tête, réussir ! Cet album fera donc vivre à votre enfant mille et une aventures aux côtés de ces petits dinosaures, illustrés de façon aussi mignonne qu’enfantine. Ils vont affronter différents dangers, avec toujours cette même idée en tête que tous les défis peuvent être surmontés. Et dans cette jolie épopée, voilà un message bien parlant qui devrait motiver vos petites têtes blondes à ne pas abandonner au premier obstacle. Parce que « tout problème a une solution ».

Un album ludique…
Ludique, car il allie à la fois le jeu et la volonté d’apprendre de nouvelles choses. Dans cet album, à l’instar de bien d’autres, nous avons une morale, un message. Celui-ci consiste à montrer aux enfants que tout peut s’arranger, qu’il ne faut pas abandonner parce qu’on a l’impression qu’on ne réussira jamais… Montrer que « tout problème a une solution ». Et si le message est fondamental, il va de pair avec le côté jeu de l’album. En effet, à la fin de la lecture, on nous propose de retrouver les dinosaures. Où est Rexou ? Où est Tizor ? En fonction de leur pelage, les enfants peuvent partir en quête de leurs dinosaures préférés, tout en gardant en tête qu’il ne faut pas abandonner même s’ils sont difficiles à débusquer.

Au final, un album porteur d’un message riche de sens, et illustré d’une main de maître, rendant ce livre aussi fascinant que magnifique.

Service de presse, reçu de la maison d’édition