Emilie Mathieu – PDG d’E-Dantès

En ces circonstances exceptionnelles, Emilie Mathieu, PDG d’E-Dantès (diffuseur numérique), en partenariat avec 14 maisons d’édition, lance son site internet de lecture gratuite, tout en proposant un panel de promotions littéraires. De quoi nous occuper pendant ce confinement !

Vous travaillez donc en étroite collaboration avec les maisons d’édition, comment ont-elles réagit face aux annonces du président Macron ? Et votre réaction à vous ?

Chacun de nos clients éditeurs a réagi à sa manière, en fonction de ses contraintes de production et de planning, de ses contraintes financières, de distribution etc.
Très vite, tous se sont mobilisés avec force pour maintenir un dialogue avec leurs communautés de lecteurs sur les réseaux sociaux afin de les maintenir informés et ont majoritairement décidé d’axer leur communication sur l’exploitation numérique durant cette période particulière. Les équipes se sont vite organisées pour faire un état de lieux et d’ores et déjà réfléchir à l’après confinement.
De notre côté, nous avons en urgence écouter les problématiques de chaque client et tenter de produire une réponse commune avec confinementlecture.com. L’importance, à date, est de continuer à diffuser des livres.

Avec le confinement, beaucoup continuent à travailler en télétravail, comment gérez-vous cela ? Cela impacte-t-il de façon significative votre activité ? Et celle de vos partenaires/clients ?

Chez e-Dantès, nous avons déjà la pratique régulière du télétravail, nous travaillons en cloud et tous nos outils de travail sont dématérialisés, c’est pourquoi nous avons pu être réactifs pour nos clients. L’activité numérique peut donc se maintenir voire s’intensifier selon les besoins.
Chez les éditeurs, le TAD est également de mise avec un ralentissement de la production difficile à quantifier à ce jour.

Comment vivez-vous le confinement, au niveau personnel et familial ?

Aussi sereinement que possible ! Je travaille régulièrement en TAD donc l’adaptation n’est pas complexe. J’arrive à maintenir un contact avec mes proches grâce à WhatsApp, Skype, Facebook ou SnapChat. Je ne suis pas à plaindre du tout, et il y a une grande solidarité dans l’immeuble dans lequel je vis, ce qui permet de garder le moral malgré la situation.

Parlons maintenant de Confinement Lecture, tout d’abord, d’où est née cette idée ?

Cette idée est née en concertation avec nos éditeurs qui souhaitaient dès le début de la semaine, se réunir et se coordonner pour proposer un lieu qui réunirait les offres numériques en cours tout en offrant des livres gratuits. L’objectif est très clair : diffuser la Lecture ! Il est nécessaire de proposer à tous, lors du confinement, une offre culturelle qui ne sera pas uniquement de la consommation TV ou jeux vidéo. Le livre doit apporter une réponse et c’est par le biais du numérique que nous l’apportons avec des ebooks et des audiobooks. Nous avons donc activé un site web qui nous avait servi en juillet 2019 pour notre grande opération numérique annuelle : #OPAllStars. L’architecture étant prête, nous avons pu réaménager le site et lui donner un nom.

Quel est donc le principe de ce site internet ?

Ce site internet est un lieu de vie des offres numériques promotionnelles accompagnée d’une offre de gratuité. Le lancement du site, ce vendredi 20/03, s’accompagnera d’un grand plan de communication sur les réseaux sociaux de nos éditeurs et de nous-même via le hashtag #ConfinementLecture. L’idée est de parler de livres, tous les jours, et de garder un contact avec les lecteurs. Les genres représentés vont permettre de s’évader avec de la fiction imaginaire, thriller ou romance ou de se détendre avec des ouvrages de développement personnel mais aussi de se poser des questions d’actualité avec des essais.

« La lecture amène une détente active, à ressentir des émotions qui laissent des traces dans le temps et à prendre le temps de les vivre. »

D’un point de vue économique, pourquoi avoir proposé la gratuité ? Qu’est-ce que cela vous apporte ? Votre but est de faire du profit, vous parlez d’ailleurs d’« Une initiative pour la survie économique des éditeurs affiliés à e-Dantès », expliquez-nous votre idée, derrière cette plate-forme inédite, pour pallier à la crise probable que va devoir affronter le monde du livre (et quasiment tous les secteurs d’activité, par ailleurs).

Notre plateforme propose à la fois du gratuit mais se fait aussi le relais d’opérations promotionnelles en cours chez nos partenaires e-libraires.
Le gratuit est un point d’entrée pour remercier les lecteurs qui continuent de lire en numérique ou d’écouter des livres audio numériques mais aussi pour faire découvrir le format aux non-initiés. Le tout gratuit n’a jamais été une voie que nous avons choisi chez e-Dantès. Nous tâchons d’engager le lectorat, de recruter un nouveau public, de qualifier les audiences en leur apportant des livres qu’ils pourraient aimer en suivant notre ligne de conduite depuis notre création « Le Bon livre pour le Bon lecteur via le Bon canal ».

Pouvez-vous nous dire en quoi la lecture est un élément majeur dans nos sociétés, et encore plus maintenant en ces temps difficiles ?

Je me suis récemment posée la question de pourquoi je faisais mon métier, diffuseur de livres numériques et je me suis rappelée l’émotion que j’avais ressenti lorsque ma mère m’avait donné à lire à 13 ans : La Nuit des temps de Barjavel et qui a ensuite développer mon goût de lecture. Il suffit d’une fois… pour aimer la lecture pour toujours ! Avec les hypothèses d’avenir qui se profilent, cela me semble rassurant que d’autres : des écrivains, des philosophes, illustrateurs, des essayistes, des poètes, aient déjà réfléchi à nos problématiques de société. La lecture amène une détente active, à ressentir des émotions qui laissent des traces dans le temps et à prendre le temps de les vivre. Le numérique va vite en tant que modèle économique mais la lecture reste la lecture au final et 1 lecteur converti est 1 lecteur qui ira potentiellement en librairie, peu importe si il vient de l’audio ou de l’ebook.

Avez-vous un message particulier à faire passer aux français ?

Prenez le temps de lire pendant ce confinement et partagez, échangez vos lectures avec vos proches, vos voisins !

Pour terminer cette interview, que lisez-vous en ce moment ?

J’ai acheté hier l’ebook de « Là où chantent les écrevisses » de Delia Owens aux éditions du Seuil. Je regrette que l’offre d’ebooks soit encore si chère par rapport au papier pour certains éditeurs car l’offre est magnifique et pourrait s’adresser un lectorat qui n’irait pas en librairie physique.

Un seul rendez-vous ⇒⇒ https://covid19.confinementlecture.com/

2 commentaires sur « Emilie Mathieu – PDG d’E-Dantès »

  1. Ravie de découvrir les dessous et la genèse d’un super projet que j’ai découvert hier et dont j’ai tout de suite apprécié le principe. En plus du bel élan de solidarité qu’elle démontre, j’espère que cette initiative donnera l’envie à certains lecteurs de se pencher vers le numérique et aux maisons d’édition d’adapter leur offre, toutes ne jouant pas le jeu en termes de tarif…
    Encore merci à Émilie et aux maisons d’édition participantes de mettre le partage au cœur de la lecture 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s