Après le Grand Blanc – Virginie Decoeurfeu

Titre : Après le Grand Blanc
Auteur : Virginie Decoeurfeu
Éditeur : éditions l’Alchimiste
Genre : Fiction climatique
Résumé : Quelques décennies après le “Grand Blanc”, le jour où tout s’est arrêté.
Dans son journal, une terrienne issue d’une famille de résilients raconte son présent sur une terre redevenue sauvage. À travers ses souvenirs et les écrits de ses aïeux, le passé et la chute d’une ère déshumanisée courant à sa perte, son récit fait voyager l’âme.
Son témoignage, porteur d’espoir, fera éclore une nouvelle ère pour l’Homme : celle du lien entre l’instinct animal, l’intuition humaine et le savoir ancestral.

Notation :

Avis :

Maa et sa famille, voyant l’état de la planète, décide de revivre dans le respect de la Terre. On suit alors sa petite-fille, dans ses aventures, son évolution, et l’avant/après Grand Blanc. Un récit passionnant qui saura nous questionner sur des problématiques terriblement d’actualités…

Après le Grand Blanc est une novella coup de poing, qui tout en douceur, nous alerte sur la réalité d’une situation alarmante. On suit, à travers un journal, l’évolution d’une femme en passant par ses souvenirs, ce qu’on lui a dit, appris, et ce qu’elle vit à présent. Avec délicatesse et humanisme, on réapprend à vivre, à écouter, à marcher… On réapprend à respirer, à vivre en harmonie avec la nature. On (re)prend conscience du cadeau que représentent les terres, et on réfléchit sur nos comportements sociaux actuels.

Virginie Decoeurfeu nous tient en haleine malgré le caractère fortement descriptif du récit. Elle nous tient en haleine parce qu’on a cette envie, ce besoin même de savoir. De savoir comment ils vivent désormais. Comment ils ont survécu à ce Grand Blanc. On a envie de voir ce que nous réserve notre avenir, d’une certaine manière.

Si l’autrice nous peint un récit de science-fiction, une fiction climatique, on ne peut s’empêcher de faire le parallèle avec notre société actuelle, où la préservation de l’environnement est un enjeu fondamental. Douceur, humanisme, émotions, ce témoignage fictif ne s’en révèle pas moins bouleversant d’harmonie, nous amenant à porter un nouveau regard sur notre planète et la nature.

En bref :

Une fiction climatique sous forme de journal, très clairement descriptif, mais porteur de valeurs fondamentales en ces temps difficiles pour la planète. Un message fort, à partager !

**Service de presse, via Simplement Pro

Un commentaire sur « Après le Grand Blanc – Virginie Decoeurfeu »

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s