Soif – Amélie Nothomb

Titre : Soif
Auteur : Amélie Nothomb
Éditeur : éditions Albin Michel
Genres : Littérature générale / Religion
Résumé : « Pour éprouver la soif il faut être vivant. »

Notation :

Avis :

Jésus est jugé pour tous ses miracles qui ont rendu la vie si difficile à tous les miraculés… Bah oui quoi, on ne sert pas le bon vin après le moyen. Et puis, quand on guérit un enfant, on fait en sorte qu’il ne redevienne pas turbulent ensuite… Jésus est jugé et condamné à la crucifixion. S’engage alors une joute verbale intérieure, entre corps et esprit…

Difficile de trouver cette novella mauvaise – novella ?!, oui, oui, 70 pages sur liseuse – bien qu’on en ressort tout de même bien déçu. Le style Nothomb est là, un peu philosophique à la limite de l’ésotérique, mais on est loin de sa patte qu’on retrouve dans la plupart de ses romans. L’amour morbide est laissé au bord de la route pour une plongée dans l’esprit du non moins connu Jésus Christ. Et c’est au pire moment de sa vie qu’on le rencontre : sa crucifixion.

Tout le long de son attente, puis de sa douleur, nous allons bénéficier de ses réflexions, de ses pensées, et de sa soif. Sa si terrible et magnifique soif, qu’il faut ressentir, pour mieux apprécier encore lorsqu’elle est étanchée. Le style est parfait, les mots bien choisis. Amélie Nothomb s’amuse encore avec sa plume percutante et d’une richesse incroyable, et c’est sans doute là le seul attrait de ce texte bien court et pourtant si cher.

Néanmoins, malgré cette déception, on ne peut que saluer cette sorte d’originalité et peut-être d’audace de la part de l’autrice que d’oser raconter la crucifixion du Christ en se mettant à sa place, à la première personne. Saluons donc ce petit tour de force et la surprise qu’on peut ressentir en tant que lecteur, s’attendant certainement à tout, sauf à ça.

En bref :

En bref, une novella bien trop chère pour son contenu, qui se révèle être une grande déception. On lira cette sortie plutôt pour le plaisir du style que de l’intrigue.

4 commentaires sur « Soif – Amélie Nothomb »

  1. Je viens de terminer ce court roman. Même si la plume d’Amélie Nothomb est agréable à lire, comme toi, je n’ai pas été transportée. Je me suis ennuyée à certains moments, d’autres passages auraient mérité d’être plus développés. J’ai beaucoup moins apprécié ce livre que ceux des années précédents.
    Je ne sais pas le prix du numérique mais pour le broché 17€ passés pour 160 pages c’est limite…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s