Défi « Vieux Films » : Un film tous les soirs pendant 30 jours

Pour une plongée dans les années 80 et 90 avec ce défi « Vieux Films »… Tous les soirs, jusqu’à la rentrée septembre, un film ‘culte’ qu’il faut absolument voir ! Dans cet article, vous pourrez découvrir tous les films que je compte regarder, avec une mise à jour après chaque visionnage, comportant un avis bref !


1.

Titre : Dune
Date :
1985
Genre : Science-fiction
Synopsis : L’empereur Shaddam IV règne sur l’univers. Se sentant menacé par le pouvoir mystérieux des Atréides, il extermine sur la planète Dune ce peuple fier et valeureux. Paul, héritier des Atréides, échappe au massacre.

En bref : Un film qui se regarde, malgré un aspect un peu trop onirique par endroit. Une histoire cohérente et qu’on suit assez facilement. Des effets spéciaux qui font un peu mal aux yeux, mais qui passent tout de même. On notera que le personnage principal parle beaucoup dans sa tête, ce qui est une réalisation assez inédite pour moi. Un beau voyage pour ce film, en tout cas !

2.

Titre : Scanners
Date : 1981
Genre : Epouvante-horreur
Synopsis : Une société cherche à regrouper les Scanners, des médiums aux pouvoirs surnaturels. Elle recrute un jeune médium pour détecter tous les Scanners qui lui sont opposés. Il va découvrir les aspects cachés de cette perilleuse mission.

En bref : Voilà un film d’horreur des années 80 que je voulais voir et malheureusement j’ai été plutôt déçue. Si le synopsis fait plutôt rêver, j’ai trouvé que le film en lui-même avait terriblement mal vieilli. Les scènes qui se veulent anxiogène ne le sont qu’à cause de la musique qui se répète et prend rapidement la tête et ces scènes de combats cérébrales m’ont paru très longues et ennuyantes. Et plus globalement, le film m’a semblé bien lent… Une découverte décevante donc.

3.

Titre : Abyss
Date : 1989
Genre : Science-fiction
Synopsis : Un commando de la Marine américaine débarque à bord de la station de forage sous-marine DeepCore, afin de porter secours à un sous-marin échoué dans les profondeurs. L’équipe de Bud Brigman accueille ces nouveaux arrivants, ainsi que Lindsey, future ex-femme de Bud. Alors que les travaux de récupération commencent autour du submersible naufragé, l’équipage de DeepCore doit faire face à des phénomènes inexpliqués. Et s’ils n’étaient pas seuls, dans les abysses ?

En bref : J’ai été agréablement surprise par ce film, qui, même s’il dure longtemps – 2h20 tout de même – m’a fait passer un superbe moment. On reste en tension régulièrement, dans ce huis clos aquatique suffocant. Et mieux encore, quelques touches de sensibilité se mêlent à un océan de scènes magiques. Un excellent film à voir !

4.

Titre : Total Recall
Date : 1990
Genre : Science-fiction
Synopsis : 2048. Doug Quaid rêve chaque nuit qu’il est sur la planète Mars à la recherche de la belle Melina. Sa femme, Lori, s’efforce de dissiper ce fantasme. Doug va bientôt s’apercevoir que son rêve était artificiel et que sa femme est une espionne chargée de veiller à son reconditionnement mental. Il se souvient d’un séjour réel sur Mars, à l’époque où il était l’agent le plus redouté du cruel Coohagen. Il décide de s’envoler sur Mars à la recherche de son énigmatique passé.

En bref : Ce fut un excellent moment passé aux côtés de Schwarzenegger. De la très bonne science-fiction, avec du maquillage plutôt bien réussi et un décor assez captivant. L’intrigue est développée et passionnante. Une très belle découverte, entre action et dystopie.

5.

Titre : New York 1997
Date : 1981
Genre : Science-fiction
Synopsis : En 1997, Manhattan est devenu une immense prison ghetto où vivent, en micro-société, trois millions de prisonniers. Victime d’un attentat, l’avion du Président des États-Unis s’écrase en plein Manhattan avec des documents ultra-secrets. Snake, un dangereux criminel, est chargé, en échange de sa grâce, de partir à la recherche du Président. Parachuté dans Manhattan, il dispose de vingt-quatre heures pour mener à bien sa mission…

En bref : Je n’ai pas du tout accroché à ce film, la faute sans doute à la manière dont il est tourné. Les bruits de fonds sont bien trop présents, prenant souvent le pas sur le déroulement de l’intrigue. J’ai été plus souvent obnubilée par les bruits de pas, des portières qui claquent ou des coups, que par l’histoire… Tout ceci fait que l’action semble lente, comme ratée. Bref, j’ai trouvé le film en général lent, et encore terriblement lent…

6.

Titre : Le choc des titans
Date : 1981
Genre : Fantastique
Synopsis : Vingt ans après que le roi d’Argos l’ait condamné à l’exil, Persée, le fils de Zeus et d’une mortelle Danaé, doit reconquérir le royaume qui lui appartient. Soutenu par son père, il commence par libérer la princesse Andromaque, et en tombe éperdument amoureux. Mais la déesse Thétis et son fils, Calibos font peser sur la belle une terrible malédiction : tous ceux voulant l’épouser devront, sous peine de mort, répondre à une énigme. Jusqu’ici, aucun n’a su trouver la bonne réponse…Qu’à cela ne tienne, Persée a bien l’intention de défier la puissance des dieux et de braver mille dangers pour réaliser l’impossible : affronter des sorcières démoniaques et cannibales, combattre le cerbère, trancher la tête de Méduse, une créature capable de changer ses victimes en statues de pierres…

En bref : Si j’ai relativement apprécié le film, je n’en reste pas moins mitigée sur le rythme de celui-ci. Parfois dynamique, parfois lent, on joue aux montagnes russes et c’est assez lassant. Le fait qu’il y ait finalement peu de dialogues m’a également rendu un peu sceptique. Mais on pardonne tout ça grâce à l’immersion mythologique plutôt réussie. On notera par ailleurs de drôle de choses qui ressemblent à des effets spéciaux…

7.

Titre : The Thing
Date : 1982
Genre : Epouvante-horreur
Synopsis : Hiver 1982 au cœur de l’Antarctique. Une équipe de chercheurs composée de 12 hommes, découvre un corps enfoui sous la neige depuis plus de 100 000 ans. Décongelée, la créature retourne à la vie en prenant la forme de celui qu’elle veut ; dès lors, le soupçon s’installe entre les hommes de l’équipe. Où se cache la créature ? Qui habite-t-elle ? Un véritable combat s’engage.

En bref : Quand j’ai lancé le film, je ne m’attendais pas à un tel résultat. Je gardais en tête ces films d’horreur des années 80, plus comiques que vraiment flippants. Et puis, il y a eu The Thing… La chose ! Cette chose terrifiante, et terriblement écœurante. Un huis-clos étouffant où le sang se mêle à l’effroi. À voir sans peur (ou si un peu quand même).

8.

Titre : Creepshow
Date : 1982
Genre : Epouvante-horreur
Synopsis : Un père confisque à son petit garçon un magazine d’épouvante et le jette dans la poubelle. Le vent fait tourner les pages et cinq histoires s’en échappent: « La fête des pères », « La mort solitaire de Jody Verrill », Un truc pour se marrer », « La caisse » et « Ca grouille de partout ».

En bref : Une sorte d’anthologie dont les histoires sont tombées à plat.
Peut-être est-ce l’effet ‘après’ The Thing qui m’a fait trouver ces histoires loin d’être effrayantes. Ou peut-être est-ce parce que c’est le cas ? En tout cas, Creepshow n’a pas réussi à me convaincre, que ce soit son format un peu spécial. Que ces histoires pas le moins du monde terrifiantes. Un flop pour cette découverte !

9.

Titre : Mad Max
Date : 1982
Genre : Science-fiction
Synopsis : Sur les autoroutes désertées d’une Australie méconnaissable, une guerre sans merci oppose motards hors-la-loi et policiers Interceptor, qui tentent de triompher de la vermine au volant de voitures aux moteurs surgonflés. Dans ce monde en pleine décadence, les bons, les méchants, le manichéisme disparaissent…

En bref : Brièvement, à n’en pas douter, j’ai beaucoup apprécier ce film. C’est un film d’action plutôt classique, entre courses poursuites et armes à feu. Je n’ai pas grand chose d’autres à ajouter, si ce n’est que la fin arrive un peu comme un cheveu sur la soupe… Je suppose donc que le deuxième opus est une suite directe. Suite que je vais sans doute regarder dans les jours à venir 😉 Bref, un très bon film à voir !

10.

Titre : Psychose
Date : 1960
Genre : Epouvante-horreur
Synopsis : Marion Crane en a assez de ne pouvoir mener sa vie comme elle l’entend. Son travail ne la passionne plus, son amant ne peut l’épouser car il doit verser une énorme pension alimentaire le laissant sans le sou… Mais un beau jour, son patron lui demande de déposer 40 000 dollars à la banque. La tentation est trop grande, et Marion s’enfuit avec l’argent.
Très vite la panique commence à se faire sentir. Partagée entre l’angoisse de se faire prendre et l’excitation de mener une nouvelle vie, Marion roule vers une destination qu’elle n’atteindra jamais. La pluie est battante, la jeune femme s’arrête près d’un motel, tenu par un sympathique gérant nommé Norman Bates, mais qui doit supporter le caractère possessif de sa mère.
Après un copieux repas avec Norman, Marion prend toutes ses précautions afin de dissimuler l’argent. Pour se délasser de cette journée, elle prend une douche…

En bref : En bonne Millenials, j’avais une grosse appréhension sur l’aspect noir et blanc de ce film. Rapidement, on l’oublie pour se concentrer davantage sur l’intrigue. Une intrigue, d’ailleurs, très bien ficelée. Voilà une très belle surprise ! Avec cette fin, qui se révèle en une sacrée chute que je ne suis pas prête d’oublier. Un film qui malgré son manque de couleurs, ne vieillit décidément pas.

11.

Titre : Christine
Date : 1984
Genre : Fantastique
Synopsis : La premiere fois qu’Arnie vit Christine, il tomba en extase devant cette beaute aux formes eblouissantes. C’etait dit, ils allaient lier leurs destins pour le meilleur et pour le pire. Mais Christine, la belle plymouth, modele 57, n’aime pas trop les rivales. Gare a celles qui voudront approcher Arnie!

En bref : Bon. Bon. Ce fut sympathique. Que dire d’autres ? Honnêtement, j’ai passé un moment relativement agréable, sans grand chose d’incroyable. Un film qui se regarde, qui est parfois un peu lent, mais qui permet de passer le temps. Voilà c’est ce qu’on dira 🙂 Un film qui permet de passer le temps.

12.

Titre : Shining
Date : 1980
Genre : Epouvante-horreur
Synopsis : Écrivain, Jack Torrance est engagé comme gardien, pendant tout l’hiver, d’un grand hôtel isolé du Colorado – l’Overlook – où il espère surmonter enfin sa panne d’inspiration. Il s’y installe avec sa femme Wendy et son fils Danny, doté d’un don de médium. Tandis que Jack n’avance pas dans son livre et que son fils est de plus en plus hanté par des visions terrifiantes, il découvre les terribles secrets de l’hôtel et bascule peu à peu dans une forme de folie meurtrière où il s’en prend à sa propre famille…

En bref : Très clairement, j’ai beaucoup apprécié cette découverte. Dérangeant, et bien mené, voilà un bon film d’épouvante à voir et à revoir. Juste un bémol au niveau du doublage français que je trouve plutôt catastrophique. Mais bon, on s’en accommode et globalement, on l’oublie rapidement. Il faut dire que l’ambiance est si angoissante… Bref, un très bon film !

13.

Titre : Krull
Date : 1984
Genre : Fantastique
Synopsis : La Bête est une horrible créature qui impose son règne sur la planète Krull avec l’aide de ses sbires, des cavaliers démoniaques. Le chaos et la terreur sont le quotidien des habitants, excepté dans deux royaumes encore résistants. Pour souder d’ailleurs un peu plus les rebelles, un mariage va être bientôt célébrer entres les deux héritiers des deux mondes. Hélàs, le jour de la cérémonie, les êtres malfaisants débarquent et enlèvent la mariée…

En bref : Alors, Krull fut une très bonne surprise. Des décors bien posés, du maquillage très bien réalisé (mention spéciale au cyclope que j’ai beaucoup apprécié), et les effets spéciaux sont plutôt bien faits également. L’intrigue est développée, et je me suis volontiers perdue dans cette quête aux côtés de nos héros. Un vrai régal !

14.

Titre : Greystoke, la légende de Tarzan
Date : 1984
Genre : Aventure
Synopsis : Au XIXe siècle, un navire anglais fait naufrage aux larges de côtes africaines. Le Comte et la Comtesse Greystoke doivent alors survivre dans une jungle hostile. La Comtesse accouche d’un petit garçon, John, avant de mourir de la malaria. Le père est tué par un grand singe. L’enfant est alors recueilli par une guenon qui a perdu son petit. Il est élevé parmi les primates. Devenu grand, John découvre la cabane de sa naissance où se trouve un couteau : l’arme lui permettra d’asseoir sa place parmi les singes avant de sauver le Capitaine Philippe D’Arnot, perdu dans la jungle après le massacre de son expédition. L’explorateur décide d’éduquer John avant de le ramener en Angleterre, le pays de ses ancêtres…

En bref : Énorme flop pour ce film, qui après des cris de singes pendant des dizaines et des dizaines de minutes n’a pas su attiser mon intérêt, qui s’est d’ailleurs détériorer de plus en plus. C’est d’autant plus dommage que ce serait l’adaptation la plus fidèle de Tarzan. Tant pis, comme on dit !

15.

Titre : Brazil
Date : 1985
Genre : Science-fiction
Synopsis : Sam Lowry, fonctionnaire modèle d’une mégapole étrange, à la fois d’hier, beaucoup d’aujourd’hui et tout à fait de demain, a des problèmes avec sa maman et avec l’Etat, tout puissant. Pour couronner le tout, des songes bizarres l’entraînent chaque nuit sur les ailes d’Icare, à la recherche d’une jeune femme blonde, évanescente, inaccessible. Chaque fois qu’il est sur le point de l’atteindre, leurs trajectoires se séparent et le songe s’interrompt cruellement.

En bref : Brazil est un film assez étrange. Au début, je le trouvais lent, sans trop d’intérêt. Puis au fil de l’aventures, je l’ai trouvé intéressant, puis captivant et enfin complètement zinzin. Ce fut une excellente découverte que je vous recommande vivement. Un film qui a très bien vieilli, à mon avis !

16.

Titre : Critters
Date : 1986
Genre : Science-fiction
Synopsis : Une flopée de créatures toutes en fourrure venues d’un autre monde s’avance dans une petite ville suivie par des chasseurs de primes intergalactiques. Ces terribles boules de poils ne rencontrent aucun obstacle sinon des villageois militants.

En bref : Ah, je croyais avoir affaire à un film pour enfants, un peu comme les Gremlins. Bien mal m’en pris !! Loin de là, ce film est clairement à destination des adultes et est plutôt terrifiant. J’ai passé un bon moment, entre angoisse et saut de surprise. À voir !

17.

Titre : Les aventures de Jack Burton dans les griffes du Madarin
Date : 1986
Genre : Aventure
Synopsis : Jack Burton, camionneur ordinaire, accompagne son ami Wang Chi à l’aéroport de San Francisco afin d’accueillir Miao Yin, la fiancée de ce dernier. Mais lorsque Lo Pan, un puissant sorcier désincarné, se met en tête d’épouser Miao Yin pour récupérer son enveloppe charnelle, Jack se voit transporté au cœur des luttes mystiques de Chinatown, où le Bien et le Mal s’affrontent déjà depuis des siècles.

En bref : Encore une petite merveille que je découvre là. Les aventures de Jack Burton ont un petit air à la Indiana Jones. Un excellent film d’aventure qui m’a bien plu et surtout, tenu en haleine du début à la fin. Je déplore juste que l’aventure lui tombe dessus comme un cheveu sur la soupe…

18.

Titre : Alien, le huitième passager
Date : 1979
Genre : Science-fiction
Synopsis : Le vaisseau commercial Nostromo et son équipage, sept hommes et femmes, rentrent sur Terre avec une importante cargaison de minerai. Mais lors d’un arrêt forcé sur une planète déserte, l’officier Kane se fait agresser par une forme de vie inconnue, une arachnide qui étouffe son visage.
Après que le docteur de bord lui retire le spécimen, l’équipage retrouve le sourire et dîne ensemble. Jusqu’à ce que Kane, pris de convulsions, voit son abdomen perforé par un corps étranger vivant, qui s’échappe dans les couloirs du vaisseau…

En bref : Ma deuxième tentative de visionnage du premier opus d’Alien s’est donc bien mieux passé que la précédente. Je retrouve le côté un peu lent du début, mais la suite s’avère suffisamment anxiogène pour me garder scotcher à l’écran. Bonne surprise !

19.

Titre : Les Maîtres de l’univers
Date : 1987
Genre : Science-fiction
Synopsis : Comment Musclor, grâce à une clé magique qui ouvre des passages dans le temps et malgré les poursuites acharnées du très méchant Skeletor, devient Maître de l’Univers.

En bref : Quel film ! Je connaissais le dessin-animé à travers les vidéos du joueur du Grenier et à vrai dire, je ne m’attendais pas à grand chose de l’adaptation cinéma. Eh bien, quelle surprise ! J’ai passé un excellent moment, dans ce film qui mêle à la fois les codes de la fantasy et de la science-fiction. Un très bon film, pourquoi pas à regarder en famille. En tout cas, à voir c’est certain !

20.

Titre : Maximum overdrive
Date : 1986
Genre : Epouvante-horreur
Synopsis : Dans une petite ville, les machines deviennent soudain autonomes et prennent en chasse leurs propriétaires humains.

En bref : Il semblerait que j’enchaîne les bonnes surprises. Sans trop déroger aux classiques du genre, Maximum Overdrive nous offre un bon moment, entre angoisse et horreur. Un bon film, donc, même si on reste attaché à une intrigue qui ne sort pas tant de l’ordinaire.

21.

Titre : L’aventure intérieure
Date : 1987
Genre : Aventure
Synopsis : Forte tête de la marine américaine, le lieutenant Tuck Pendelton se porte volontaire pour une expérience très risquée. Miniaturisé, aux commandes d’un submersible de poche, il va être injecté dans l’organisme d’un lapin. Mais de méchants espions industriels s’emparent de la puce qui peut inverser le processus. C’est alors que Tuck se trouve propulsé dans l’arrière-train d’un modeste employé de supermarché. Il va devoir convaincre son hôte de le sortir de là !

En bref : L’aventure intérieure a été une très bonne découverte. Humour, aventure, fantastique, action, et même romance, un cocktail détonnant qui ne manquera pas de vous surprendre ! C’est donc un très bon film, qui, à mon sens, n’a pas vieilli. À voir, sans aucune appréhension !

22.

Titre : Running Man
Date : 1988
Genre : Science-fiction
Synopsis : Los Angeles, 2019. Des candidats, sélectionnés parmi la population carcérale, s’affrontent à mort dans le cadre d’une émission de télévision à succès.

En bref : Un très bon film de science-fiction, plein d’action et d’aventures. J’ai beaucoup apprécié aussi bien l’univers que ce côté psychologiquement décadent de la société qui s’égosille sur des tueries. Un film à voir et qui traite de bien des sujets passionnants.

23.

Titre : Miracle sur la 8ème rue
Date : 1987
Genre : Fantastique
Synopsis : Seul un miracle pourrait sauver les cinq derniers locataires d’un immeuble sur le point d’être démoli. Résistant aux pressions du promoteurs, nos cinq héros vont être sauvés par de biens étranges créatures…

En bref : Voilà un film bien sympathique, et si j’ai passé un bon moment en sa compagnie, je n’ai pas non plus été transportée. Il faut dire que le film fait très jeunesse. Et ressemble davantage à un conte fantastique qu’à un film plus adulte. C’est donc un très bon long-métrage à regarder avec vos enfants, qui seront, je l’espère, émerveillés.

24.

Titre : Princess bride
Date : 1988
Genre : Aventure
Synopsis : Que peut bien faire un petit garçon cloué au lit par la grippe, condamné à écouter les conseils des grands et même de subir un grand-père rabat-joie, au lieu d’aller faire les quatre cents coups avec ses copains ?
Et voilà en plus que le papay se met en tête de lire à haute voix un conte de fée aux antipodes de Superman et de Rambo !
Au Moyen-Age, dans le pays imaginaire de Florin, la belle Bouton d’Or se languit après le départ de son bien-aimé Westley, parti chercher fortune et qu’elle croit mort. Cinq ans plus tard, elle accepte d’épouser le prince Humperdinck pour qui elle n’éprouve aucun amour. Mais peu avant son mariage, elle est enlevée par trois bandits et entraînée dans une aventure mouvementée au cours de laquelle elle retrouvera sa raison de vivre…

En bref : Malheureusement, Princess Bride est un flop pour moi. Une petite histoire d’amour un peu trop douce, un peu trop rêveuse, mais surtout, une intrigue qui part un peu dans tous les sens. Et surtout, que fait Zorro dans ce film ?! Bref, un film que je ne recommande pas !

25.

Titre : Punisher
Date : 1989
Genre : Action
Synopsis : Après le massacre de sa famille par la mafia, l’ancien policier Frank Castle, laissé pour mort, devient le bras armé d’une vengeance expéditive et impitoyable. Traquant et éliminant sans pitié les criminels, il est le Punisher…

26.

Titre : Matrix
Date : 1999
Genre : Science-fiction
Synopsis : Programmeur anonyme dans un service administratif le jour, Thomas Anderson devient Neo la nuit venue. Sous ce pseudonyme, il est l’un des pirates les plus recherchés du cyber-espace. A cheval entre deux mondes, Neo est assailli par d’étranges songes et des messages cryptés provenant d’un certain Morpheus. Celui-ci l’exhorte à aller au-delà des apparences et à trouver la réponse à la question qui hante constamment ses pensées : qu’est-ce que la Matrice ? Nul ne le sait, et aucun homme n’est encore parvenu à en percer les defenses. Mais Morpheus est persuadé que Neo est l’Elu, le libérateur mythique de l’humanité annoncé selon la prophétie. Ensemble, ils se lancent dans une lutte sans retour contre la Matrice et ses terribles agents…

27.

Titre : Matrix Reloaded
Date : 2003
Genre : Science-fiction
Synopsis : Neo apprend à mieux contrôler ses dons naturels, alors même que Sion s’apprête à tomber sous l’assaut de l’Armée des Machines. D’ici quelques heures, 250 000 Sentinelles programmées pour anéantir notre espèce envahiront la dernière enclave humaine de la Terre.
Mais Morpheus galvanise les citoyens de Sion en leur rappelant la Parole de l’Oracle : il est encore temps pour l’Elu d’arrêter la guerre contre les Machines. Tous les espoirs se reportent dès lors sur Neo. Au long de sa périlleuse plongée au sein de la Matrix et de sa propre destinée, ce dernier sera confronté à une résistance croissante, une vérité encore plus aveuglante, un choix encore plus douloureux que tout ce qu’il avait jamais imaginé.

28.

Titre : Matrix Revolutions
Date : 2003
Genre : Science-fiction
Synopsis : La longue quête de liberté des rebelles culmine en une bataille finale explosive. Tandis que l’armée des Machines sème la désolation sur Zion, ses citoyens organisent une défense acharnée. Mais pourront-ils retenir les nuées implacables des Sentinelles en attendant que Neo s’approprie l’ensemble de ses pouvoirs et mette fin à la guerre ?
L’agent Smith est quant à lui parvenu à prendre possession de l’esprit de Bane, l’un des membres de l’équipage de l’aéroglisseur. De plus en plus puissant, il est désormais incontrôlable et n’obéit plus aux Machines : il menace de détruire leur empire ainsi que le monde réel et la Matrice…

29.

Titre : War Games
Date : 1983
Genre : Science-fiction
Synopsis : David Lightman est plus intéressé par son ordinateur que par ses études, ce qui ne l’inquiète pas puisqu’il se sait capable de modifier lui-même ses notes en agissant sur l’ordinateur de l’école. Un jour, en cherchant à percer le code d’accès d’un nouveau jeu vidéo, il se branche accidentellement sur l’ordinateur du département de la Défense qui prend au sérieux ce qui n’était au départ qu’un jeu…

30.

Titre : Ladyhawke, la femme de la nuit
Date : 1985
Genre : Fantastique
Synopsis : Ensorcelés par le cruel et jaloux évêque d’Aquila, les amants Etienne de Navarre et Isabeau d’Anjou se transforment alternativement en loup et en faucon. Avec le secours de Philippe Gaston, jeune voleur qu’ils prennent comme messager, et du vieux moine Imperius, ils se lancent dans une quête pour combattre le diabolique homme d’église et retrouver leur forme originelle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s