Cuba Libre, tome 1 – Céline Jeanne

Titre : Cuba Libre
Auteur : Céline Jeanne
Éditeur : Nisha et Caetera
Genres : Romance
Résumé : Cristina est Cubaine, Ethan est Américain…
Leur rencontre improbable va-t-elle faire naître une belle histoire d’amour ?
Un roman aux multiples rebondissements…
Une rencontre peut tout changer.
À cause d’une rupture des ligaments, les rêves d’Ethan, espoir du football américain, ont été brisés à tout jamais. Son monde a explosé, ses repères se sont envolés, il a perdu pied et a abusé des antidouleurs jusqu’à l’overdose. Après une cure de désintoxication, il est contraint de rejoindre sa mère partie se ressourcer à Cuba.
Ethan n’espère rien de ce voyage, mais ce qu’il découvre sur cette île pourrait bien changer sa vie. Parce que là-bas, il rencontre Cristina, une beauté cubaine qui l’attire irrésistiblement et le met à l’épreuve.
Cristina se bat au quotidien pour survivre dans une société en pleine évolution. La jeune femme porte sur ses épaules le poids des dettes de son frère, ancien toxicomane, et semble hantée par ses propres démons. Elle est belle, sportive, convoitée, notamment par El Faro, un puissant dealer qui, dans l’ombre, fait sa loi à La Havane. Il veut la posséder à tout prix. Elle, elle veut juste survivre et garder sa liberté.
Et puis, elle croise Ethan : il est arrogant, séduisant et tourmenté, mais aussi loyal, courageux et obstiné. Il l’exaspère, la défie, mais l’apaise aussi.
Ils viennent de deux univers différents et n’auraient jamais dû se rencontrer. Mais le destin en a décidé autrement… La puissance du lien qui les attire l’un vers l’autre sera-t-elle suffisante pour leur permettre d’échapper à leur passé ? Ethan saura-t-il se construire un avenir avant de se briser définitivement ? Cristina pourra-t-elle sortir indemne de ce monde qui veut la dévorer ?

Notation :

Avis :

Sous le soleil de Cuba, derrière les hôtels immaculés, l’air a un arrière goût désagréable. Les immeubles craquent tellement sous le vent qu’ils donnent l’impression de pouvoir s’écrouler à tout moment. Puis, un pas devant l’autre, et la musique envahit l’espace. Le long du Malecón, la ville s’anime, les gens dansent, ondulent. Oublient. Un instant. Sous le soleil de Cuba, derrière les hôtels immaculés, au loin on peut distinguer une silhouette. Élancée. En fuite. Et une autre, qui la rattrape. Et l’enlace. En s’approchant, on les différencie un peu mieux. Un américain et une cubaine. Ethan et Cris.

Troisième histoire de Céline Jeanne, après les gangs du Salvador et la nostalgie espagnole, c’est sur l’île cubaine qu’on atterrit cette fois. La main en visière, on découvre une Cuba touristique, mais aussi une autre Cuba. La Cuba cachée, la vraie Cuba. Sous ses aires de paradis tropical, l’île du crocodile vert réserve bien des déconvenues. Entre injustices et corruption, Céline Jeanne nous peint sans détour le quotidien de Cristina, une jeune cubaine, pleine de rêve et d’espoir, bien décidée à faire évoluer sa patrie. Un personnage complexe, à la fois fort mais aussi terriblement fragile. Là réside la force de l’auteur que de nous proposer des protagonistes terriblement humains, aussi contrastés que nous le sommes en réalité. Puis, de l’autre côté du miroir, Ethan. Ancien quaterback, riche et beau, il a tout du stéréotype américain. Pourtant, derrière le masque se cache une personnalité ravagée. Deux âmes meurtries peuvent-elles se soutenir ? Deux âmes meurtries, que tout sépare, peuvent-elles aller au-delà des apparences ?

Ce premier tome de Cuba Libre nous expose Cuba, dans sa géographie, à travers des descriptions toujours aussi appréciables. Mais également dans son ambiance. Parfois pesante. Parfois, au contraire, apaisante. Et puis, cette violence. Ce danger, qu’on peut trouver à chaque coin de rue. Parce que Cuba Libre ce n’est pas juste l’histoire d’Ethan, un américain aisé, et Cris, une cubaine très modeste. Ce n’est pas juste l’histoire d’une rencontre. C’est l’histoire d’une libération. Et comme pour Solo Tu, c’est l’histoire d’un nouveau départ.

Dans ce premier opus, on retrouve aussi bien le point de vue de Cris que celui d’Ethan, avec des tics de langages, nous permettant de savoir qui parle, sans même en avoir lu la mention. Avec ce premier opus, aussi imposant soit-il, on se laisse porter par le flot des événements, les dents serrées, la gorge nouée, et parfois même les yeux au bord des larmes. Intense. Puissant. Un premier tome sans temps mort, qui donne un autre regard sur Cuba, ses habitants et met à mal de nombreux préjugés. Cris représente l’exemple parfait de l’émancipation féminine, dans son caractère et son comportement. Encore une ode à la femme dans ce roman !

Après le Salvador, l’Espagne et Cuba, quel voyage nous réserve Céline Jeanne ? On attend en tout cas impatiemment le tome 2.

En bref :

Un roman puissant, aussi bien dans sa romance à la Roméo et Juliette, que sa sous-intrigue aux allures de thriller noir. Entre les dangers de Cuba et le fossé entre leurs deux modes de vie, qu’adviendra-t-il d’Ethan et Cris ? À suivre…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s