Les cinq sans maîtres

Titre : Les Cinq Sans Maîtres
Auteurs :
Cazenove, Karinka et Jytéry
Éditeur : Bamboo édition
Genres : humour, fantastique
Résumé : Du jour au lendemain, Paris n’est plus Paris. Tous les humains ont disparu en un claquement de doigt. Les rues sont désertes, les places sont vides, les appartements et les magasins sont dépeuplés. Les animaux sauvages n’ont plus peur d’entrer reconquérir la place laissée par l’Homme . La loi de la jungle, celle du plus fort, est de retour. Enfin, il reste encore les animaux de compagnie, perdus sans leurs maîtres, et qui espèrent encore.. Parce que c’est pas possible… tous ces humains sont bien quelque part… Ils finiront bien par revenir, hein ?… Hein ?


Notation :

Avis :

Prêt pour une plongée dans un monde post-apocalyptique où les humains ont disparu ? Où les animaux se retrouvent livrés à eux-mêmes ? Où la loi du plus fort règne de nouveau en maître ? Les cinq sans maîtres est une excellente bande-dessinée, au titre aguicheur et interpellant. Une nouveauté qui ravira assurément petits et grands, et interrogera sur des questions d’actualités, et notamment la biodiversité, et encore l’impact des humains sur la nature.

Mais plus concrètement, de quoi parle-t-on ? Les cinq sans maîtres nous emmène aux côtés d’une petite bande d’animaux domestiques, de la ferme ou encore d’animaux sauvages. Qui aurait cru qu’un sanglier ferait ami-ami avec un chien ou encore un chat, et même une vache ? Chaque personnage révèle une personnalité intéressante, propre à son espèce. De fait, difficile d’échapper à l’humour omni-présent et salvateur de cette bande-dessinée aussi fraîche qu’originale. Oui, n’en doutez plus, voilà un premier tome excellemment mené !

Contrairement à ce qu’on peut trouver majoritairement aux éditions Bamboo, nous ne sommes pas là sur des gags par planche, comme Les Profs ou Tizombi. On reste sur une intrigue en continue, très bien ficelée et aussi amusante que passionnante. De superbes dessins nous révèlent un Paris post-apocalyptique inoubliable, et des animaux qui s’adaptent plus ou moins rapidement à la désertion humaine. Une bande-dessinée qui n’a pas été sans me rappeler l’excellente série Seuls, même si l’ambiance de Les cinq sans maîtres reste bien plus légère, pour le moment.

En bref :

Une excellente bande-dessinée qui nous entraîne dans un monde post-apocalyptique où ne subsiste plus que les animaux. Un livre qui plaira autant aux jeunes qu’aux plus vieux. À découvrir absolument !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s