Buchimaru Chaos – tome 1

Titre : Buchimaru Chaos
Auteur : Tsutomu Ohno
Éditeur : éditions Doki Doki
Genre : dark fantasy
Résumé : La chasse aux dieux est ouverte ! Il y a bien longtemps, les êtres humains vivaient en harmonie avec les forêts et vénéraient des divinités appelées « esprits gardiens ». Byakuya et Buchimaru sont deux ninjas qui, après avoir déserté leur clan, se rendent coupables d’un grave crime qui ébranle toute la province… Dès lors, les désirs et les aspirations des deux traîtres, des esprits gardiens et des ninjas s’entrechoquent ! Une ambiance sombre et des graphismes envoûtants, au service d’un récit de dark fantasy impitoyable !


Notation :

Avis :

Pour être noire, voilà de la fantasy noire… Quelques touches d’horreur associées à un coup de crayon épais et fouillis nous donnent une impression générale de bordel sanglant. Une ninja décide soudainement de trahir son clan et commence une quête, à la chasse aux divinités. Buchimaru, un ninja de bas niveau et apprenti de la ninja renégate, malgré les multiples trahisons de la jeune femme, part à sa recherche, déterminé à la rejoindre. Une intrigue intéressante, mais trop superficielle. Trop peu effleurée. Pas assez mise en avant. Pas assez exprimée. Dès les premières pages de ce premier tome, on assiste à la trahison, à un combat un peu flou, avec une légère petite entrée en matière quant aux divinités craintes et vénérées par les peuplades. Mais rien de pertinent. Rien qui nous permettrait de comprendre cette quête sanglante, cette trahison, et même le monde dans lequel nous allons évolué, nous lecteurs.

D’ordinaire, on parle de tome introductif. Souvent, il nous donne envie d’en lire plus, parce qu’il nous laisse un goût de pas assez. Ici, c’est comme si j’avais regardé un épisode pris au hasard d’une série télévisée. Comme si je n’avais pas lu le tome précédent. Ce n’est donc pas un premier tome introductif. C’est un premier tome immersif. Assurément. Mais peut-être un peu trop. Peut-être l’auteur était-il trop embarqué dans son récit pour remarquer qu’il manquait des clés essentiels aux lecteurs pour comprendre le cheminement de l’intrigue. Et pourtant… Pourtant, l’envie de lire la suite est incroyable. Sans doute est-ce parce qu’on a un espoir. Un espoir d’avoir plus d’informations dans la suite de la série…

Si le manga était une dark fantasy sans envergure, j’aurai certainement passé mon chemin. J’aurai certainement mis une étoile à cet article et conclu par un « je ne vous conseille pas ce manga ». Pourtant, je suis toujours là, et mon avis est couronné de trois étoiles. Un bon manga donc. Mais alors, qu’est-ce qui rattrape cette intrigue à peine exposée ? Les personnages assurément. On suit des sortes de anti-héros, qui se fichent bien des conséquences de leurs actes. Le manga est sombre, et les personnages le sont tout autant. On ressent à travers ces pages qu’ils nous cachent tous quelque-chose, qu’ils ont tous un secret… Leur psychologie est intéressante et travaillée. Ce qui entre en total contraste avec l’intrigue superficielle. Comme si c’était là l’objectif de l’auteur : que les personnages eux-mêmes évincent l’intrigue et le monde dans lequel ils évoluent.

En bref :

Un premier tome intrigant, qui malgré une intrigue à peine expliquée, nous transporte aux côtés de personnages sombrent et torturés, dont les actes auront des conséquences dévastatrices… Un manga à découvrir, et qui réserve sans doute des surprises pour la suite.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s