Week-end à 1000 : Ma PAL

Le week-end à 1000 commence vendredi 10 et se termine le dimanche 12 août, je vous présente donc ma sélection pour ce week-end placé sous le signe de la lecture…

471 pages…

Le Siècle Phénix – tome 1 : L’Odyssée des Sœurs Fantômes de Thomas Henninot : En 2172, l’humanité se relève péniblement des cendres de la Grande Terreur, une crise mondiale survenue plusieurs décennies auparavant. À l’origine de ce bouleversement planétaire, une terrible maladie apparue à la fin du siècle précédent, « la Faucheuse ». Ce virus a provoqué des centaines de millions de morts avant d’être endigué, créant ainsi les conditions d’un déséquilibre mondial. La Faucheuse continue ses ravages en France, malgré les efforts de la famille Dernot, qui a découvert le vaccin et bâti sa fortune grâce à son combat acharné contre le fléau.
Juliette Dernot, héritière de la multinationale familiale, est une jeune prodige, promise à un brillant avenir. Ambassadrice des campagnes de vaccinations et icône de la Fondation Asclépios, elle est épaulée par Jessica, sa meilleure amie, et par Alex, son compagnon.
Mais un terrible accident de train vient bouleverser le destin prometteur de ces trois jeunes. Très vite, la violente explosion à l’origine du déraillement prouve qu’il s’agit d’un attentat dont Juliette est la cible. Qui sont les responsables ? Parviendra-t-elle à leur échapper ?
Le capitaine Verrier est dépêché sur les lieux du sinistre. Après avoir recueilli le témoignage de Jessica, blessée lors de l’attaque, il sonne l’alarme et engage les recherches pour retrouver Juliette, qui est parvenue à s’enfuir avec Alex. La course contre la montre est engagée. L’esprit affûté de Juliette et la compétence du capitaine seront-ils des atouts suffisants pour défaire leur formidable ennemi ?
Entre thriller et science-fiction, découvrez un récit haletant !

221 pages…

Pandémonium – tome 1 : Parmi les ombres de Renuka Pecha : Une ère de modernité et de progressisme, là où le conservatisme et le traditionalisme émaillaient alors le quotidien des Parisiens. Avec l’inauguration de l’Exposition Universelle, la capitale devient le théâtre de bouleversements majeurs et riches en promesses, où nouvelles sciences et utopies futuristes deviennent l’épicentre des consciences. Sur fond de colonialisme, dans un Paris aux multiples facettes où se côtoient magnificence et indigence, noblesse et pauvreté, hypocrisie et faux-semblants, va se jouer le plus effroyable jeu de piste qui mènera nos personnages sur les traces d’un (ou de) tueur(s) particulièrement sadique(s). Les protagonistes, un inspecteur de police tourmenté et à l’esprit torturé, qui fait figure d’antihéros idéaliste avec de multiples faiblesses et une vision du monde assez stéréotypée ; son équipier énigmatique et aux pensées impénétrables ; un journaliste criminologue dont les motivations restent floues ; ainsi qu’une jeune femme assistante du médecin légiste, qui essaie de trouver sa place dans ce monde d’hommes et de préjugés. Ces quatre personnages vont être les témoins d’une série de meurtres tous plus atroces les uns que les autres, où le (ou les) coupable(s) va les soumettre à un jeu de piste en déposant sur chaque scène de crime des indices ou des messages, qu’ils devront savoir déchiffrer pour mettre en lumière une vérité à laquelle personne ne s’y attendait et qu’en fin de compte, ils auraient peut-être préféré ignorer.

281 pages…

Shouna, la genèse maudite d’Amélie Diack : Quelque part, dans un monde où la vie est réglée tel du papier musique, une naissance se fera. Les djinns, les sorciers, les animaux, les âmes errantes se pencheront sur son berceau. Presque. Les hommes, les astres seront témoins. Bien malgré eux. D’une lutte qui les dépasse. Les forces du Bien Contre celles du Mal. Au milieu de de tout ce charivari, un petit homme vert: Shouna. Le petit roi vert. Une lutte féroce, des vérités qui n’en sont pas. Des mensonges qui le sont. Peut-être. Des découvertes. Découvertes de différents mondes: celui de la Terre et celui des Enfers sous Terre. Que d’aventures!!!

225 pages…

Tokyo Ghoul Re – tome 1 Sui Ishida : Quand la proie devient chasseur…
Elles se fondent dans la foule pour mieux se nourrir de chair humaine.
Elles ressemblent aux hommes, mais leur existence est bien différente…
Elles sont appelées “goules”.
Le CCG, une organisation gouvernementale chargée d’étudier et de combattre les goules, met sur pied un nouveau groupe pour répondre aux exigences de sa mission. Cette unité est exclusivement composée de sujets expérimentaux…
Leur nom, les “Quinckes”.
Ce groupe atypique a pour mentor un jeune inspecteur de première classe, Haise Sasaki. Ensemble, ils seront vite happés par l’immense métropole de Tokyo, dont les méandres cachent parfois des visages familiers…

Et vous ? Vous avez prévu d’y participer ? Qu’allez-vous lire ?

3 commentaires sur « Week-end à 1000 : Ma PAL »

  1. Je ne me souvenais pas que le WE à 1000 était ce WE…
    Je te souhaite un bon challenge 🙂 Je pense participer mais n’étant pas chez moi samedi, peu de chances d’atteindre les 1000 pages.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s