Bird Cage Castle – tome 2

Si j’avais adoré le premier tome, je peux vous confirmer que je me suis plus que régalée avec cette suite, je vous parle donc du tome 2 de Bird Cage Castle.

Résumé : Toujours prisonniers du “Château de la cage aux oiseaux”, six lycéens sont désormais divisés en deux groupes : tandis qu’un couple se retrouve au sommet de l’édifice, les deux autres explorent ses fondations et se retrouvent nez à nez avec un binôme sorti de nulle part.
Sauront-ils unir leur force pour trouver le chemin de la sortie ? Ou l’apparition de ces nouveaux venus sèmera-t-elle la confusion au sein du groupe ?


Avis :

L’intrigue…
Toujours enfermés, les personnages de ce manga se retrouvent en proie à de nombreux doutes. Et de nombreuses questions sont posées, de nombreux non-dits sont mis sur la table, comme pour se moquer un peu plus des sentiments des uns et des autres. Et la question fondamentale : qui est derrière tout ça ? Les insinuations pointent, les accusations sortent… Mais le principal n’est pas tant de trouver le coupable que de réussir à s’en sortir, indemne ! Et là est bien plus compliqué, quand on se retrouve entourés de personnages aux caractères étranges, voire inexistants. On en apprend plus sur le passé de certains protagonistes, bien que nombre d’entre eux restent plutôt mystérieux, et dégageant une aura particulière. L’intrigue s’installe, l’ambiance s’assume, et nous voilà complètement prisonniers de cette cage aux oiseaux…

Une couverture trompeuse ?
De la douceur vénéneuse. Voilà ce qu’il ressort de ces couvertures, aussi belles que dangereuses. On ressent un certain apaisement en l’observant mais, cet oiseau, si voyant, nous enserre l’estomac pour nous empoissonner doucement… Et c’est exactement ce qui se passe dans le manga. Si on peut se sentir apaiser durant certains passages, appréciant l’amitié entre les protagonistes, il suffit d’un événement, d’une phrase pour que tout bascule dans le morbide cynique. Ici, il a suffit d’un personnage. Suffisant. Arrogant. Irresponsable. Sans âme. Dont l’existence n’est qu’un fardeau. Qu’il fait porté aux autres. Un personnage qui fait froid dans le dos et qui réveille une fois encore, ce qu’il y a de plus sombres en l’humanité. Même si, à mon avis, celui-ci semble juste complètement dérangé. Alors, finalement, cette couverture est si trompeuse que ça ?

Au final, un deuxième tome suffocant, à l’ambiance malaisante. Un huis-clos terriblement malsain, qui vous entraînera dans les tréfonds de la psychologie humaine…

Service de presse, reçu de la maison d’édition

Un commentaire sur « Bird Cage Castle – tome 2 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s