Lebenstunnel – tome 1 : Allégeance

Ce roman concourt au prix du Cercle anonyme de la littérature.


Lebenstunnel faisait parti de ma sélection de départ, il faut dire que par son thème, la curiosité apparaît tout de go. Ainsi, sans grande surprise, je me suis véritablement régalée. 

Résumé : Et si le dénouement de la Seconde Guerre mondiale n’était pas celui que l’on connaissait ?
200 ans après la victoire d’Hitler, Germania n’est plus un mythe. La race aryenne tant espérée par le Führer domine le monde et toutes les autres ethnies ont été éradiquées de la planète. Krista, jeune Aryenne, travaille dans un Lebensborn. Elle a été élevée dans le moule de la race pure et ne connaît que ce mode de vie, jusqu’au jour où elle suit malgré elle une femme dans les égouts de la ville. Ce qu’elle y découvre va ébranler toutes ses convictions et peut remettre en question le fonctionnement même du monde dans lequel elle vit.


Avis :

Du Young Adult…
Lebenstunnel est très clairement destiné à un public adolescent, jeune adulte, avec tous les codes propres au genre dit du Young Adult. On a un genre littéraire, ici, une uchronie qui s’inscrit dans la science-fiction, puis une romance en filigrane qui ne semble pas prendre le pas sur l’intrigue de base. Et évidemment, une intrigue passionnante qui nous tient en haleine de bout en bout. Krista vit sa vie d’Aryenne sans rien demander à personne quand elle tombe sur une jeune femme enceinte dans une ruelle. Sa compassion (une tare à Germania) l’oblige à l’aider et ce geste la conduit dans un monde dont elle ignorait l’existence… Le personnage de Krista est assez basique : une jeune femme qui se conforte dans son quotidien rythmé par la même routine réconfortante. Puis, quand vient l’événement qui bouleversera sa vie, elle change presque totalement, devenant une hors-la-loi, refusant ces anciens préceptes qu’elle vénérait comme des pans indispensables au bon fonctionnement de sa société, remettant en question toute sa philosophie et par la même, celle du régime. Et même si la romance qui pointe le bout de son nez est assez prévisible, elle reste en arrière plan, sans trop déranger l’intrigue.

Les thématiques…
Krista remet en question toute sa manière de pensées, si bien que nous voilà, nous aussi, confronté à un mode de fonctionnement ahurissant qui nous fait grincer des dents. S’attaquer à un tel pan historique est une tâche très ardue puisqu’on peut tomber dans le politiquement correcte et perdre toute l’essence du roman, ou à l’autre extrême, aller trop loin et choquer jusqu’à dégoûter le lecteur. Oxanna Hope mène très bien sa barque et nous propulse dans un monde certes, plausible, mais qui dans l’évolution de nos pensées aujourd’hui, nous semble inconcevable. Ainsi, je n’ai pas tant été dérangée, prenant ce récit comme un texte fictif, sans but idéologique. Et donc, évidemment, un tel régime amène à poser le doigt sur bien des thématiques fortes : la discrimination, et évidemment, l’antisémitisme, le regard des autres, la confiance, etc… Et si la discrimination peut vous apparaître que d’un seul côté, elle est finalement prégnante des deux côtés rendant ce texte très humains et d’autant plus tragique par certains aspects.

Le style…
Oxanna Hope a cette faculté de nous plonger directement dans son intrigue, sans y aller par quatre chemin. Pas d’explications pompeuses qui auraient eu tendance à nous perdre plus qu’à nous immerger. Pas d’insinuation de ses propres opinions sur le sujet, du moins, si c’est le cas, ce n’est pas visible. Ce qui permet aux lecteurs de se faire ses propres opinions sans être influencés. C’est fluide, la plume est presque élégante et douce, ce qui contraste fortement avec la dureté du thème. Nous sommes plongés dans la tête de Krista, et de fait, ce personnage évolue, se questionne, ce qui fait que pas un seul instant, je ne me suis ennuyée à ses côtés. Cette mouvance du personnage le rend aussi réaliste qu’humain.

Au final, Lebenstunnel est un excellent roman. Du Young Adult bien ficelé, dans un univers parfaitement maîtrisé et plutôt osé. Un pari réussi pour Oxanna Hope !

2 commentaires sur « Lebenstunnel – tome 1 : Allégeance »

    1. Oui, c’est un super premier tome que j’ai découvert. Je deviendrais peut-être accro comme ton frère XD Mais, le Young Adult, ça passe seulement à petite dose 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s