My Wonder Woman

J’étais impatiente de voir ce film, et après visionnage, j’avoue que je ne m’attendais pas du tout à ça. Ce fut un bon moment passé aux côtés d’un film pour le moins surprenant. Je vous parle donc de My Wonder Woman.

Synopsis : Professeur de psychologie à Harvard dans les années 30, William Marston mène avec sa femme les recherches sur le détecteur de mensonges. Une étudiante devient leur assistante, et le couple s’éprend de la jeune femme. Un amour passionnel va les lier, et ces deux femmes deviennent pour Marston la source d’inspiration pour la création du personnage de Wonder Woman.

Un biopic…
Ce film est un biopic. L’histoire vraie du créateur de Wonder Woman. Comment une telle idée de création d’un tel personnage a-t-elle germé ? Quelle est l’origine de cette héroïne ? Quelle était la vie de cet homme qui a marqué l’Histoire à jamais ? À toutes ces questions, ce film répond. Et bien plus encore. J’ai été surprise par ce récit. Je ne m’attendais pas à une telle origine pour ce personnage et ça le rend d’autant plus fascinant. Wonder Woman comme son créateur. C’est une merveilleuse découverte !

Tant de valeurs…
C’est donc, à travers ce biopic, que j’ai pu prendre conscience de toutes les valeurs que représentent Wonder Woman. J’ai toujours lu les histoires liées à ce personnage, ou vu d’ailleurs, sans vraiment d’arrières pensées, juste comme une héroïne de bande-dessinée. Puis, finalement, quand on assimile tout ce que nous apprend le film, on comprend. Tout prend son sens. Je vais laisser de côté l’aspect sexuel du personnage, sur lequel je vais revenir après, pour ne me concentrer ici que sur les valeurs qu’il véhicule. Les années 30, période de crise énorme pour les grandes puissances. Mais c’est aussi une période où les femmes commencent à prendre une place plus importante. Commence seulement, puisque les mentalités ne changent que bien peu. My Wonder Woman nous expose ce fait. Marston est un fervent défenseur de la cause féminine, et à travers son personnage, il a voulu faire passer de nombreux messages. Une femme peut se débrouiller seule, sans hommes, une femme est assez puissante pour ne pas être soumise à la tutelle masculine et bien d’autres choses. Il prône la liberté des mœurs et celle d’aimer qui l’on veut, comme on veut. Mais à cette époque, son personnage ne plaît pas aux parents, qui pensent que Wonder Woman n’est qu’une femme dévergondée, appréciant le sado-masochisme. Il devra faire face à la censure, jusqu’à ce qu’enfin son personnage soit reconnu.

Une ambiance sensuelle…
Si les parents pensent que Wonder Woman est une femme pratiquant le sado-masochisme, c’est bien parce qu’il en a été voulu ainsi par Marston. Son inspiration, il l’a eu des deux femmes qui ont partagé sa vie. C’est là du polyamour, bien plus accepté aujourd’hui (quoique…) que dans les années 30. Wonder Woman c’est le croisement de ses deux amantes, riches l’une de l’autre. Fortes, indépendantes. Ces trois personnages vont se découvrir à travers de nouveaux jeux, apprendre à s’aimer. Autrement. De chaque scène ressort une sensualité tentatrice. C’est doux, voluptueux. Hypnotique. Dans ces années où tout semble compartimenté, trois personnes vont faire sauter les codes, s’aimer en dépit des autres. Jusqu’à… Jusqu’à ce que la réalité les rattrape. Dans leur confort, leur quotidien à trois, ils en ont oublié le monde, enfermés dans leur bulle. Wonder Woman c’est cette liberté. Cette liberté qu’on ne leur a pas laissé avoir. Celle d’aimer, de vivre, et de montrer au monde qu’une femme n’a pas besoin d’un homme pour être heureuse.

Au final, c’est un superbe film à voir absolument. Que vous soyez fan ou pas de Wonder Woman, ce biopic vous fera chavirer et vous charmera assurément.

4 commentaires sur « My Wonder Woman »

  1. Exactement ! Très bien dit, j’ai adoré ce film et ai été extrêmement surprise de découvrir la vraie histoire de Wonder Woman tout en développant le sujet du poly amour. En effet, nous en parlons bien plus maintenant que dans les années 30… même si malheureusement les “normes de la société” ne bougent pas aussi vites.
    Merci encore pour ce partage,
    Jessica

    Aimé par 1 personne

    1. Avec plaisir. Je te conseille le biopic « Mary Shelley » également, qui a une réalisation très sensuelle et reprend des thématiques un peu similaires à My Wonder Woman, d’un point de vue différent.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s