Elixir

Un moment de creux, et l’envie de rien sauf d’un peu de sueur froide, d’excitation, d’une histoire prenante. C’est ainsi que je commence Elixir de Tasha Lann et c’est comme ça que je le lis en deux jours à peine, profitant de chaque heure de creux à la fac pour le terminer.

Résumé : Âmes sensibles, s’abstenir !
Enlevée, séquestrée, violée, humiliée… Quel avenir lui reste-t-il ? La Dark romance par excellence !
Maïgan Talor, 18 ans, étudiante fortunée récemment arrivée de Shanghai, est enlevée. Convoitée par Gabriel, elle devient Élixir, terrorisée, son âme écorchée vive, sa virginité mise aux enchères. Un client pas comme les autres va poser les yeux sur elle, lui redonnant espoir en la vie… mais n’est-il pas déjà trop tard ?


Avis :

De la dark romance…
Très clairement, ce roman n’est pas fait pour tout le monde. C’est de la dark romance, donc les scènes violentes sont omni-présentes. C’est intense, angoissant, révoltant. Sans aucun doute, déstabilisant aussi. Dans ce roman, on passe par beaucoup d’émotions, mais elles sont souvent noires, dévastatrices, autant pour l’héroïne que pour nous, lecteurs. Donc, ici, nous pouvons parler de viols, récurrents, très récurrents, de violences aussi, beaucoup de violences. Mais, rappelons-le, nous sommes dans une romance tout de même, donc oui, un peu d’amour aussi. Et, ça ne dégouline pas. Nous n’avons pas les mots suintant d’amour qu’on retrouve dans la plupart des romances contemporaines. Ici, c’est noir, sombre, ambiguë et ça reflète bien plus la « réalité » que ce que nous pourrions croire. C’est pour cela que j’apprécie beaucoup les dark romances. Et celle-ci n’échappe pas à la règle.

Un milieu très bien décrit…
Dans ce roman, nous évoluons au sein d’un réseau de prostitution de luxe. Et si finalement, je n’y connais pas grand chose, si ce n’est les faits divers vu à la télévision, tout m’a semblé tenir la route. C’était cohérent, logique. Décrit avec minutie, nous permettant de nous immerger totalement dans ce roman. Le point de vue interne à la première personne nous propulse encore davantage au cœur de cette intrigue sordide et on en redemande. Rien n’a été laissé au hasard. Pour le dire autrement, il arrive souvent dans la romance que l’auteur nous expose des détails de la vie du personnage qui nous semble important mais qui s’estompe au fil du récit. Pour notre plus grand déplaisir. Ici, ce n’est pas du tout le cas. Tout ce qui est dit, tout ce qui se passe, a son importance, et rien ne semble superflu. J’ai donc passé un merveilleux moment (moins merveilleux pour l’héroïne évidemment) et j’ai dévoré ce roman d’une traite. Il me semble tout de même important de vous parler des quelques coquilles qui parsèment le roman, elles ne sont pas méchantes et peu nombreuses mais plutôt remarquables.

Au final, c’est une excellente découverte que j’ai fait là. Une dark romance à l’angoisse maîtrisé qui m’aura faite passée par bien des états émotionnels. 

Service presse envoyé par la maison d’édition

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s