Nutty Ghosts

Un recueil de nouvelles fantastiques, à coup de revenants à toutes les sauces, c’est ce qu’est Nutty Ghosts. Une anthologie regroupant des écrivains de talent dont Patrice Quélard, Aurore Chatras et encore Manuela Legna dont vous avez déjà entendu parler sur le blog.

Résumé : « Pourquoi ne meurent-ils pas tout simplement? Ne peuvent-ils nous laisser en paix? » me direz-vous. Eh bien, si vous n’avez pas peur de trouver réponse à ces questions qui vous hantent, venez donc vous pencher sur ces 14 nouvelles qui oscilleront entre histoires terrifiantes, témoignages touchants, enquêtes ou encore explicitations improbables. Éteignez la lumière et laissez-les pénétrer !


Avis :

Vision globale…
En prenant un peu de hauteur, avant de viser juste et plus particulièrement sur quelques nouvelles, il est évident que cette anthologie a été magnifiquement constituée. Encore une fois, la thématique est traitée de différentes manières, rendant la lecture de chaque nouvelle autant captivante les unes que les autres. Donc, pas de redondance qui aurait pu rendre la lecture lente et désastreuse. Remarquez que dans les anthologies signées Nutty Sheep, ça n’est jamais arrivé, du moins, dans celles que j’ai lu. Nous alternons entre des nouvelles originales dans leur intrigue, ou leur construction, plus douces, ou plus dures, plus enfantines, ou plus adultes. Bref, dans cette anthologie, il y en a clairement pour tous les goûts et chacun se retrouvera dans les textes proposés. Que puis-je ajouter d’autre avant de passer à mon petit zoom, les nouvelles ne sont pas toute de la même taille, certaines peuvent être très longues et d’autres très courtes. C’est par exemple le cas de celle de Delphine Hédoin « Nous : Maud », courte, certes, mais efficace. Bref, je commence déjà à viser les textes donc, commençons les zoom…

L’originalité…
Dans ce paragraphe, je vais vous parler de deux nouvelles que j’ai beaucoup apprécié par leur originalité. Tout d’abord, la toute première du recueil « Fantôme à tout faire » d’Aurore Chatras. Cette nouvelle traite de la vie après la mort, avec une vision plutôt étrange et pour le moins originale donc. Avec sa plume fluide et simple, Aurore rend ce texte aussi doux qu’un roman jeunesse. Une nouvelle sans prise de tête, écrite avec le sourire je suppose, vu que je l’ai lu avec, du début à la fin.
Puis, je ne peux pas parler de ce recueil sans vous exposer une nouvelle toute particulière : « Le fantôme de mon Roger » d’Alain Delbe. Quand je l’ai lu, je me suis dit « mais c’est quoi ce bin’s ? » C’est vrai quoi, c’est lui l’auteur ou c’est pas lui ? Alain Delbe nous livre le témoignage d’une vieille femme, écrit par cette vieille femme, enfin je crois. Et on en redemande. La façon dont cette nouvelle est tournée mérite vraiment le détour !

Zoom sur : « Le foulard » de Fabien Rey…
Voilà une nouvelle bien moins dans l’euphorie, qu’elle soit magique, incendiaire, ou encore sanglante. Ici, c’est un drame. Un drame qui prend à la gorge. Qui m’a surprise aussi. Il faut dire que j’ai enchaîné les histoires de fantômes pour arriver à celle-ci… Alors, ne vous faites pas de fausses idées, c’est bien aussi une histoire de fantôme. Mais quelle histoire ! Bon, je ne vais rien vous dévoiler à l’intrigue. Si je dis un mot de trop, tout est dit donc, je vais vous parler de ce que j’ai ressenti. La plume de l’auteur est oralisée, et brute. Fluide et construit, son style participe à l’ambiance générale de la nouvelle, nous déstabilisant un peu plus. Ici, j’ai d’abord suivi l’histoire avec attention, attendant l’élément fantastique : le fameux fantôme. Puis quand il apparaît, je continue de suivre la vie tumultueuse de cet homme. La vie dramatique de cet homme. Si j’ai été bouleversée par certains passages, la chute est magnifiquement amenée, impossible à prévoir. Et celle-ci m’a même arraché un sourire. Bref, une superbe nouvelle !

Au final, voilà un recueil qui regroupe des nouvelles aux ambiances variées. Je me suis régalée de cette diversité ! Une anthologie à découvrir, pour vous la procurer, c’est par ici.

Service de presse envoyé par la maison d’édition

7 commentaires sur « Nutty Ghosts »

  1. Oui merci en plus des commentaires très flatteurs, je tiens à dire que c’est très agréable d’avoir un avis si complet et même sur l’ébauche travail d’anthologiste. Merci 😊

    Aimé par 1 personne

  2. Merci pour tous ces gentils commentaires, y compris sur ma nouvelle, je suis comme une enfant quand je reçois un commentaire positif sur une publication. C’est magique, un grand merci.
    (tu as mis un U à mon nom, mais y’en a pas : Hédoin ;p)

    J’ai aussi remarqué que tu avais déjà chroniqué trois écrivains de cette antho, as-tu un classement des chroniques « par auteur » ou est-ce que c’est bien trop compliqué ? (j’en demande peut-être beaucoup.)

    A bientôt !

    Delphine.

    Aimé par 1 personne

    1. Non, je ne fais pas ce genre de classement… Mais, j’ai chroniqué le tome 1 des Mystères de DolyVille d’Aurore Chatras, ou encore une novella de Manuela Legna : Six personnages emmerdent l’auteur. Puis, beaucoup de parutions de Patrice Quélard, notamment la saison 1 et 2 de Terramorphos, son roman historique Catharsis Disputatio 1204-1207, et ses nouvelles parues chez Nutty Sheep comme Zombisness, Dybouk, Fin de Règnes… Vous pouvez donc retrouver mes chroniques sur ces ouvrages en inscrivant les titres dans la barre de recherche du blog.
      (Et mon erreur sur votre nom est corrigée 😉 )

      J'aime

  3. Bonjour,
    Je découvre seulement aujourd’hui votre chronique sur Nutty Ghosts.
    Votre commentaire de ma nouvelle m’a bien fait rire, et fait plaisir aussi puisque, si vous vous posez toutes ces questions, c’est que cette histoire n’est pas trop mal écrite.
    Un grand merci donc.
    Alain Delbe

    PS : Madame Gisèle Pommier vous transmet également ses remerciements et me charge de vous dire que, si vous avez besoin de quelques heures de ménage par semaine, n’hésitez pas à le lui demander.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s