Un juste retour des choses

Dévoré en deux jours, je vous parle d’un roman à la fois bouleversant et déstabilisant. Un juste retour des choses est une histoire marquante !

Résumé : Aux prises avec une mère trop effacée et un beau-père qui la déteste, Alma, dix ans, trouve un grand réconfort auprès de Minou, son chat. Mais le jour où ce dernier disparait, son univers s’effondre. Minou s’est-il enfui ? A-t-il été écrasé par une voiture ? Non : Alma en est certaine, c’est Yves, son beau père, qui s’est secrètement débarrassé de l’animal ? et elle ne peut endurer l’idée qu’une telle injustice demeure impunie. Commence alors un étrange duel entre la petite fille et son beau-père. Qui en sortira vainqueur ? Et, surtout, quel sort sera réservé au perdant ?


Avis :

L’intrigue…
Nous évoluons dans un univers contemporain au nôtre. Je pourrais même dire que nous évoluons dans notre monde actuel. Cela faisait longtemps que j’avais lu de la littérature générale, et je me suis régalée. Ici, nous suivons une famille comme on en trouve tant. Une petite fille qui souffre en silence, une mère toute aussi silencieuse et un beau-père aussi effrayant que calculateur. Et nous avons le chat. Minou. Minou c’est le chat de la petite fille : Alma, son rayon de soleil. Mais voilà, son beau-père en a assez de ce chat, il le gêne, remet en cause son autorité… Il faut s’en débarrasser ! Dès la disparition de Minou, tout change dans le comportement d’Alma et Yves s’en rend bien compte. Quel sera le dénouement de cette tragédie contemporaine ?

Des thèmes forts…
Si nous retrouvons tout de suite le thème de la famille recomposée, bien d’autres thématiques importantes sont abordées dans ce texte. Qu’elles soient en filigrane ou plus exposée, elles sont présentes et jouent leur rôle dans l’histoire. Tout d’abord, fortement lié à la famille recomposée, nous avons le beau-père autoritaire, qui pense que tout lui est du. Un homme au caractère bien trempé et aux pensées bien arriérées qui rentrent en opposition au monde d’aujourd’hui et ses libertés. Or, c’est bien là que transpire la réalité. Ces portes paroles d’un mode de pensées dépassées qui refont surface, pour mettre à mal toutes les avancées sociales… voilà ce que représente Yves. Un homme calculateur, pleins de préjugés et fort de son autorité. Sa psychologie est extrêmement travaillée, la sienne et celle des autres personnages aussi d’ailleurs, pour nous immerger encore plus dans sa tête et la violence de ses propos. Outre cette thématique, nous pouvons également remarquer la présence de racisme. Comme allant de soi dans ce monde contemporain où les pensées les plus régressives émergent de nouveau, ce thème est abordé presque avec désinvolture, nous renvoyant finalement en pleine figure une réalité que l’on aimerait ignorer. Et puis, une thématique qui me tient à cœur : le harcèlement scolaire. Traité un peu en filigrane, mais bien présent, ce harcèlement que subit Alma nous raccroche encore un peu plus à la véracité de ce texte. Et cette petite fille, si réelle, nous attrape à la gorge. Elle est tellement représentative des petites filles que l’on voit tous les jours, elle représente tous ces enfants victimes à l’école, mais aussi victime dans son propre foyer. Une petite fille qui souffre, en silence. Essayant de trouver du réconfort là où elle peut. Une petite fille infiniment humaine…

Une plume exceptionnelle…
Ce qui m’a également beaucoup plu, en plus de toutes ces thématiques, est la plume de l’auteur. D’une richesse telle que chaque phrase est différente dans sa construction, aucune répétition, des mots si recherchés qu’ils donnent au texte une dimension psychologique non négligeable. Les pensées de chaque personnages nous sont livrées avec la plus infinie des minuties. Le talent est là, c’est indéniable !

Au final, ce roman est à découvrir par son caractère vrai, humain, qui le rend aussi fascinant que bouleversant ! Pour vous le procurer, c’est par ici.

Service de presse envoyé par la maison d’édition

8 commentaires sur « Un juste retour des choses »

  1. Sympa la photo avec le chat comme clin d’oeil à l’histoire 😀
    Je ne connaissais pas du tout ce livre mais tu me rends vraiment très curieuse! les thèmes me parlent, mais plus encore tu me donnes envie de découvrir la plume de l’auteur. Je ne peux que te remercier pour la découverte 🙂

    J'aime

    1. Léoly dormait à côté de moi, j’ai profité de l’occasion XD ça l’a un peu réveillé mais tant pis :p
      Je ne pensais pas rentrer à ce point dans cette histoire, ce fut vraiment une superbe découverte et oui, la plume de l’auteur est vraiment une merveille !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s