Quand le masque tombe (recueil de pensées)

Une sublime couverture, un titre qui laisse présager une lecture intimiste et un résumé charmeur, je me suis lancée avec joie dans ce recueil sans prétention mais juste. Je vous parle donc de Quand le masque tombe de Clara Rewak.

Résumé : À mi-chemin entre introspection et extériorisation, où chaque mot trouve sa place, celle qui leur est accordée, celle qui leur revient de droit.
Des émotions douces, fragiles, douloureuses ou violentes, qui se mélangent, s’assemblent ou se confrontent.
J’ai plongé dans l’océan brûlant de mes émotions, laissant leur puissance me consumer et leur poids me noyer. Je me suis livrée, sans détours ni secrets, remplie de doutes et d’incertitudes pour leur accorder la liberté.
Jetez-vous avec moi dans les profondeurs ardentes de ces sensations qui nous rendent vivants.
Expérimentez, ressentez, et souvenez-vous : plus que les sentiments qui perdurent, les émotions, bien que fugaces, nous marquent à vie.


Avis :

Des états d’âme…
Dès fois, ça vous tombe dessus. On ne pense pas forcément que ça pourrait nous plaire. Ou on ne s’y intéresse pas, tout simplement. Et puis, vient l’occasion. On découvre le début et on s’interroge. Alors on va se renseigner, découvrir le résumé, en savoir plus. Et on se lance. On plonge dans cet ouvrage sur lequel nous serions passé si cette occasion ne s’était pas présentée. On se lance, et on s’oublie. Oui, lorsque j’ai lu Quand le masque tombe, je me suis oubliée. Découverte. Je me suis perdue. Comprise. J’ai été aspirée. Aspirée par cette cascade de sentiments, d’émotions… J’ai souffert, souris. J’ai aimé, détesté. Et je me suis retrouvée. Dans chacun de ses mots, certes dans certains plus que d’autres, mais je me suis retrouvée. Ce recueil est un amas d’états d’âme. Une montagne de pensées. Posées là, comme pour ne pas les oublier. Comme pour nous rappeler qu’elles existent, que tout est bien réel. Et que même si elles ne sont pas tangibles, ces émotions, elles font parties de nous.

La plume de Clara Rewak…
Clara se livre. Elle déborde de douleurs, d’amour, de joie, de tristesse. Toutes ces émotions qui nous traversent au fil de notre vie, ces instants intérieurs, elle nous les offre. Et c’est infiniment intime. Avec ses mots, elle nous expose ses plus profondes pensées. C’est poétique, souvent, cru, parfois. Le ton change en fonction de ses sentiments du moment, mais toujours la justesse est là. Chaque mot nous prend aux tripes. Chaque texte nous interpelle. Si bien qu’on se demande si cette jeune femme que l’on voit en couverture, ce ne serait pas Clara. Clara qui nous fait des confidences. Et qui finalement, nous écoute nous aussi.

Au final, j’ai passé un très bon moment entre ces pensées, voguant au fil des émotions partagées. Un recueil que je vous conseille ! Pour vous le procurer, c’est par ici.

Service de presse envoyé par la maison d’édition

Un commentaire sur « Quand le masque tombe (recueil de pensées) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s