Le destin des sœurs MacNeal

Après le premier tome de Don’t say that, I love you, je découvre un autre des écrits de Sophie Leseure et celui-ci m’a encore plus enchantée. Je vous parle donc du Destin des sœurs MacNeal, une romance dramatique.

Résumé : Jade, 20 ans, gère tout : sa sœur de quatre ans et son travail. Avec une mère alcoolique et un père démissionnaire, elle se doit d’affronter les dures réalités du quotidien.
Partie de rien, avec sa sœur Maya, elles devront se battre pour se donner une chance de survivre. Une rencontre, un nouveau départ, une chance va tout bouleverser…
Mais le bonheur est fragile et tout peut de nouveau basculer.
Jade aura-t-elle toujours la force et le courage pour échapper à ce destin maudit ?


Avis :

L’intrigue…
Nous suivons deux personnages, et c’est à travers leurs yeux, leurs pensées que nous évoluons dans ce récit. Jade est une jeune femme de 20 ans. Et malgré son jeune âge, elle porte déjà un poids incommensurable sur ses épaules. Et puis on rencontre Nolan, un jeune homme né avec une cuillère d’argent dans la bouche. Mais ne dit-on pas « l’argent ne fait pas le bonheur » ? Ces deux êtres, que rien n’aurait dû réunir, vont se rencontrer… pour le meilleur et pour le pire…

Un drame, mais pas que…
Dans ce roman, le drame est au cœur du récit. Jade enchaîne les malheurs. Une mère dépravée, un père absent, une sœur qui dépend entièrement d’elle et cette rencontre…  Alors que sa vie n’est qu’une succession de douleurs, parsemée de quelques doux moments passés en compagnie de sa sœur, son trésor… IL débarque pour tout chambouler. IL vient lui donner l’espoir que tout va changer, mais au fil des pages, Jade se rend bien compte qu’elle ne peut échapper à son destin. Les malheurs la suivent, sans qu’elle ne puisse rien y faire. Alors, quoi ? Tout va se terminer comme ça ? Non, Jade en a vécu des pires, des dures, et elle a décidé de prendre en main le cours de sa vie. Ce roman est un drame, oui, mais aussi une romance, une magnifique histoire d’amour, une ode à l’amour fraternel et mieux encore un message d’espoir.

La patte de Sophie Leseure…
Après avoir découvert le style moderne de Sophie Leseure, j’ai été très heureuse de le retrouver ici. Il s’adapte parfaitement au texte, sachant que les personnages sont des jeunes. Le changement de ton est également parfaitement réalisé, puisque lorsque c’est Maya qui prend la parole, la petite sœur, on ressent tout de suite la modification de point de vue. Le roman est raconté du point de vue interne, mais de façon double. À l’image de Don’t say that, I love you, nous retrouvons la narration des deux personnages principaux : Jade et Nolan. Encore une immersion totale donc dans la tête des personnages, nous dévoilant tout de leurs sentiments, leurs émotions. Et dans ce roman, c’est très intense. On plonge dans l’esprit tourmentée de la belle Jade, et on s’immisce dans celui, complexe, de Nolan. Une psychologie travaillée, dans une ambiance chaotique mais où brûle une flamme d’espoir, ce roman est une petite pépite à découvrir.

Au final, voilà quelques temps que je n’avais pas lu de drame, et celui-ci m’a charmée. J’ai adoré me noyer dans cette histoire où malgré les échecs, rien n’arrête Jade, une jeune femme forte et déjà bien fracassée par les aléas de la vie. Un roman à découvrir !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s