Don’t say that, I love you – tome 1

Une romance moderne, sous fond de Haute Couture, Don’t say that, I love you est le premier tome d’une duologie qui promet. Un très bon moment passé aux côtés de Drew et Soni.

Résumé : Tout sépare Drew et Soni : pourtant, leur rencontre provoque immédiatement des étincelles…
Drew, trente-cinq ans, futur grand styliste se forme aux côtés du grand patron Clay, des maisons Parks, qui le considère comme le fils qu’il n’a jamais eu. Tout se passe à merveille, jusqu’au jour où celui-ci est présenté à la fille du boss, Soni. Des échanges électriques laissent entrevoir une collaboration difficile, alors que Soni va devoir travailler sous les ordres de Drew. Pourtant, une attirance évidente naît entre eux, et les pousse à franchir la limite. La différence d’âge, le statut social, le regard des gens, autant d’obstacles seront mis en travers de leur route.
Entre désir, alchimie, sentiments, et surtout interdit, comment vont-ils faire face à cet amour inéluctable ?
Une histoire d’amour secrète et passionnelle entre les murs d’une maison de couture.


Avis :

L’intrigue…
Soni est une lycéenne, fille du grand patron des maisons Parks, maisons de couture de qualité. Elle a tout pour être heureuse, une belle situation et surtout un avenir tout tracé. Alors que sa vie tournait plutôt bien, un homme sonne à sa porte. Elle fait la connaissance de Drew, le protégé de son père, celui en qui il met tous ses espoirs pour gérer les maisons Parks. Ce devait être une rencontre comme une autre, mais dès la porte ouverte, l’ambiance est électrique. Un lien les relie mais sera-t-il assez fort pour faire face aux travers de la vie et surtout cette différence d’âge qui semble leur empoisonner l’existence ?

J’ai beaucoup apprécié cette intrigue. Même si l’aspect « l’âge est-il important lorsqu’on aime ? » est une thématique vue et revue, Sophie Leseure la mène d’une main de maître et surtout l’immersion dans l’univers de la Haute Couture apporte un plus non négligeable à cette histoire.

Soni et Drew…
Nombreuses sont les thématiques évoquées dans ce roman, allant de cette différence d’âge à la confiance et la trahison. Un roman qui met en avant énormément de thèmes de la vie courante pour nous plonger véritablement dans l’existence de Soni et Drew. Plus encore, ce sont les personnages qui m’ont charmée. Nous avons une jeune lycéenne, qui découvre la vie, l’amour. Elle est mature pour son âge mais cela ne l’empêche pas de vivre ce que n’importe quelle adolescente amoureuse vit : le questionnement, les interrogations, les conversations téléphoniques entre copines, les disputes, les larmes, les déceptions… Soni est entière et prend les choses très à cœur. Elle m’a semblé très réelle, et loin d’être caricaturale, ce qui est souvent le cas dans les romances de ce type. Drew quant à lui, est celui qui est le plus inquiété au sujet de cette différence d’âge. C’est un adulte, alors comment peut-il oser poser les yeux sur cette jeune fille et pire encore, la fille de son patron… On ressent tous ses sentiments, ses tiraillements, ses envies, ses colères et ses espoirs. La psychologie de ces deux personnages est très détaillée faisant de ces deux héros, la clé de ce roman.

Un récit moderne…
Un vocabulaire simple, courant et une plume dynamique font de ce texte un récit moderne dans l’ère du temps. Le ton utilisé en fonction des différents personnages est parfaitement adapté à l’époque et l’âge. Certains mots familiers parsèment le texte, tout comme il nous arrive de jurer lorsqu’un pépin nous tombe dessus. Cela a eu pour effet de m’immerger encore plus dans cette histoire, l’ancrant dans la réalité. Je me suis dis que Soni pouvait être cette fille que j’ai croisé dans la rue il y a quelques jours, ou cet homme en costume que j’ai vu dans la train il y a une semaine. C’est une histoire réaliste portée par une plume souple et fluide, qui à force de descriptions des états d’âmes des personnages, nous transporte dans leur esprit pour ne plus les quitter jusqu’à la dernière ligne.

Au final, une très belle romance qui se termine par un véritable Cliffhanger. Je suis impatiente de découvrir le tome 2 et retrouver Soni et Drew. Pour vous le procurer, c’est par ici.

Service de presse envoyé par la maison d’édition

2 commentaires sur « Don’t say that, I love you – tome 1 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s