La survivante – tome 2 : Crépuscule

Résumé : Alexianne, capturée par l’Alpha, se retrouve désormais loin de son île et loin d’Enzo.
De retour dans un enfer dont elle avait réussi à s’échapper des mois plus tôt, prisonnière d’un monstre qui fut jadis l’amour de sa vie, son destin semble scellé.
Pourtant, dans l’ombre, deux hommes rivalisent pour la sauver.
Enzo, brisé par le chagrin, parviendra-t-il à la ramener sur l’île ?
Et qui est donc ce premier amour, ce mystérieux soldat qui lutte envers et contre tous pour la protéger ?
Découvrez sans attendre le deuxième tome de la saga romantico-fantastique La survivante !


Avis :

Eh bien, eh bien, avant toute chose, j’espère qu’il y aura une suite. À défaut d’un troisième tome à part entière, au moins une novella, un tome bonus ou que sais-je encore. Mais une fin digne de ce nom s’il vous plaît. Parce que c’est vrai que c’est sympa quand on nous laisse le choix de la destinée des personnages, mais là non, c’est juste impossible. Ceci est un message à Alice Leveneur : Une suite !!!!!

Ceci étant dit, je vais vous parler plus en profondeur de ce deuxième tome. Déjà, un rappel du premier. Nous évoluons dans un monde post-apocalyptique où tout n’est plus que question de survie. Et alors que nous découvrons les personnages dans le premier tome, alors que nous nous attachons à eux, dans ce second tome tout est remis en question. Clairement, j’ai de loin préféré le tome 2. Pourquoi ? Peut-être à cause de Louis ?

Je vous explique, nous connaissons Enzo et Alexianne. Deux âmes qui se trouvent après les terribles événements, naît une belle histoire d’amour entre eux mais c’était sans compter sur les créatures qui en ont après Alexianne. Pourquoi ? Je vous laisse lire le deuxième tome pour le savoir. Si j’avais bien accroché à ce couple somme tout plutôt banal, loin d’être original ou atypique, mais qui avait la particularité de nous rattacher à un monde réaliste, j’ai découvert Louis dans le deuxième tome. Louis c’est le compagnon d’Alexianne, avant la catastrophe. Louis c’est un poète, et c’est pas moi qui le dis mais l’auteur et je suis entièrement d’accord avec elle.

Pour celles et ceux qui pensent avoir la suite directe du tome 1, vous vous trompez. On l’aura, oui, mais un peu plus tard. Après qu’Alice Leveneur nous ai permis de nous attacher à Louis et exécrer Enzo. Parce que c’est ce qui est arrivé de mon côté. Je me suis mise à détester ce couple qui avait réussi à me charmer dans le premier tome, rêvant que la belle Alexianne retourne aux côtés de l’énigmatique et dangereux Louis.

Alors que j’écris cet avis, je me rends compte qu’il n’est vraiment pas simple de vous parler d’une suite sans vous dévoiler des éléments importants de l’intrigue. Donc, je mets mettre de côté l’histoire, et vous parler de la plume de l’auteur, les aspects un peu plus techniques.
J’ai retrouvé avec plaisir la plume fluide et moderne de l’auteur qui m’avait tant plu dans le premier tome. Ce qui est différent ici, c’est qu’on découvre une autre facette de son style : il émane une telle poésie de certains passages, révélant soit un côté fleur bleue, soit un excellent maniement de la langue française. Je pencherai pour un peu des deux. De ces passages, on ressent toute une palette d’émotions, toutes plus intenses les unes que les autres. On sourit, on grimace… On vit les événements en même temps que les personnages.

Au final, un deuxième tome meilleur que le premier, où l’action se mêle à la passion. Un roman que j’ai lu très rapidement, dans l’impossibilité de le lâcher. Je vous conseille vivement cette série de romans. Pour vous procurer ce deuxième tome, c’est par ici.

Service de presse envoyé par la maison d’édition

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s