Seule à la récré – COUP DE CŒUR

Je vous en avez parlé rapidement sur la page facebook, je vous propose donc de découvrir plus en détails mon avis sur cette bande-dessinée : Seule à la récré d’Ana & Bloz. Un vrai coup de cœur !

Résumé : La vie pourrait être parfaite pour Emma. Mais voilà, il y a Clarisse. Et Clarisse lui fait vivre un enfer à l’école. Elle a même réussi à monter les autres élèves contre elle. Ses parents ne remarquent presque rien, si ce n’est son changement de comportement, et
les maîtresses ne prêtent pas attention à ce que l’on pourrait prendre pour « des jeux », mais qui relève de quelque chose de beaucoup plus grave. Parfois drôle, tendre tout le temps et se basant sur leur propre expérience, Ana et Bloz composent un album engagé sur un problème de plus en plus fréquent de notre société.

Le harcèlement scolaire en BD…
Clairement, j’aurai tendance à dire qu’il n’y en a jamais eu. Des romans sur le harcèlement on peut en citer un grand nombre : De la rage dans mon cartable, Blacklistée, et bien d’autres. Mais des bandes-dessinée ? Comme le précise Bamboo, Seule à la récré est la toute première BD sur le harcèlement scolaire. Mais comment cette thématique difficile est-elle abordée ? Avec douleur ? Souffrance ? Détresse ? Colère ? Comment une bande-dessinée publiée dans une maison à la ligne éditoriale légère, connue pour ses parutions humoristiques, peut-elle aborder le harcèlement scolaire ? Avec humour bien sûr mais également avec une finesse et une justesse bouleversante.

Une BD humoristique…
J’aurai été déçue de tomber sur une BD à me faire verser des larmes à torrent. Tout simplement parce que ce n’est pas ce que je cherche lorsque je lis les parutions des éditions Bamboo. Je cherche une lecture tranquille, sans prise de tête, où le sourire est de mise. Et ici, c’est le cas. C’est une bande-dessinée jeunesse, accessible à tous ces jeunes victimes, bourreaux ou témoins. C’est une BD qui véhicule un message important tout en nous faisant rire, sourire.

D’une justesse bouleversante…
Néanmoins, bien que drôle, cette BD traite tout de même d’un sujet difficile. Et ça, on ne l’oublie pas malgré les gags. En effet, Ana & Bloz ont su retranscrire la détresse d’une enfant malmenée en classe. La détresse d’une enfant qui ne comprend pas pourquoi elle doit subir ça. La détresse d’une enfant, qui garde tout pour elle, jusqu’à ne plus réussir et délier sa langue. La détresse d’une enfant, qui, aux côtés de ses parents, va se battre pour garder la tête en dehors de l’eau. Ce sont des situations simples, qui arrivent en vrai. Des choses que l’on ne préfère pas savoir, pas connaître. Des choses que l’on préfère taire. Mais ça existe, c’est présent et ça ne cessera jamais de l’être si on continue de se mettre des œillères. Cette BD n’est pas pour les parents, elle est pour les enfants. Ces enfants qui peuvent être victimes. Ces enfants qui peuvent assister à ce genre d’événements sans lever le petit doigts, par peur ou par égoïsme. Ces enfants qui peuvent être les bourreaux.

Au final, cette BD traite le harcèlement scolaire avec le ton qu’il faut pour toucher les jeunes. C’est une bande-dessinée à lire ! Je vous incite vivement à vous la procurer. Par ici, par exemple.

Service de presse envoyé par la maison d’édition

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s