L’arbre de Tata – dès 9 ans

Je viens vous parler d’un album très doux et poétique, ancré dans une Chine en mouvement : L’arbre de Tata. Une très belle découverte que je conseille à tous !

Résumé : Dans une ville chinoise en mutation, une petite fille est confiée par ses parents à sa grande-tante âgée. Au fil d’un lent et doux rapprochement, la petite fille découvre l’histoire personnelle de son aïeule, le secret qui anime son cœur et la lie à l’arbre planté dans le petit jardin au bout de la rue.

L’intrigue…
Nous suivons une petite fille qui part vivre avec sa grande-tante. Elle devrait l’appeler Grande-Tante mais elle ne veut pas se sentir vieille alors elle l’appelle Tata. Et au fil du temps, Tata va raconter à cette petite fille son Histoire. En même temps que sa belle et vieille Tata va partir pour un monde meilleur…

Contrairement à ce que vous pourriez croire en lisant cette présentation de l’album, ce n’est pas si triste. Au contraire, j’ai trouvé l’histoire très belle et pleine d’espoir !

Un album poétique…
S’il y a bien une chose qui m’attire dans les albums, ce sont les illustrations et cette faculté qu’ont les auteurs de nous emprisonner dans leurs histoires en quelques phrases. Et là encore, j’ai été attrapée. Dès le début, la poésie qui émanait de ces quelques lignes m’a touchée en plein cœur et je n’ai plus voulu lâcher cette histoire. Parce qu’en plus de toute cette poésie, il y a une véritable douceur qui émane de ce livre. On ressent fortement l’inspiration chinoise et tout ce côté zen et paisible. C’est d’ailleurs ce sentiment qui ressort de cette grande-tante. Parce que malgré sa fin qui se rapproche, elle est tranquille. Elle sait où elle va et la petite fille le sait aussi. Elle va rejoindre les êtres qu’elle aime et qui ont quitté ce monde avec elle. Alors la petite fille est heureuse pour sa Tata.

Un contexte particulier…
En me fiant aux illustrations, et au résumé, il semblerait que nous soyons à la fin du règne de Mao. Mais je peux me tromper évidemment. Ce n’est pas explicite. Mais si tel est le cas, on assiste au passé d’une femme qui disparaît. Peut-être est-ce donc pour cela aussi que Tata est si paisible. Parce qu’il est temps pour elle de partir. Ce monde n’est plus celui dans lequel elle a vécu. Il change et elle a peut-être du mal à le supporter.

Au final, l’aspect asiatique m’avait charmé et la poésie puis la douceur ont achevé de m’enchantée. Cet album est une véritable pépite de tranquillité qui vous fera réfléchir autrement. À lire ! Pour vous le procurer, c’est par ici.

Service de presse envoyé par la maison d’édition

Un commentaire sur « L’arbre de Tata – dès 9 ans »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s